jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : le Comité d’origine en promoteur de la compétitivité des entreprises...

Gabon : le Comité d’origine en promoteur de la compétitivité des entreprises dans la zone CEMAC

Ecouter cet article

Ce mardi 21 janvier 2020 s’est tenue à la Direction générale du commerce la première réunion du Comité d’origine en charge de l’examen des dossiers de demande d’agrément des produits originaires de la Communauté monétaire des Etats d’Afrique centrale délivré aux entreprises industrielles souhaitant exporter au sein de ce marché régional. Une grande première pour cet organe qui rassemble les administrations des Impôts, des Douanes, de l’Economie, de l’Industrie, la Chambre de commerce et la CPG et qui joue un rôle majeur dans le développement des entreprises et partant de l’économie du pays. 

C’est sous la présidence du directeur général du commerce Jean François Yanda que s’est déroulée la toute première réunion du Comité d’origine qui réunit des administrations telle que la Direction générale des douanes et droits indirects, la direction générale des impôts ou encore la Chambre de commerce du Gabon. Cet organe a pour mission d’examiner les dossiers soumis par les entreprises industrielles qui souhaitent obtenir l’agrément des produits originaires CEMAC. 

En effet, c’est à l’issue de cet examen mené par des experts, que les dossiers sont soumis par la suite à la Session du Comité de l’Origine qui regroupe l’ensemble des pays de la sous-région en l’occurrence le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, la Guinée Équatoriale et le Tchad.  « Après cette étape, les dossiers sont présentés au Conseil des ministres du Commerce de la zone CEMAC donne à l’entreprise, l’agrément pour que les produits puissent circuler dans la sous-région. Ce comité peut d’ailleurs être considéré comme un levier de la distribution des produits made in Gabon dans notre sous région », a expliqué directeur général du commerce Jean François Yanda. 

Il faut souligner Que la redynamisation de cet outil, intervient dans un contexte bien particulier avec la signature de l’Accord sur la Zone de Libre-échange continentale en mars 2018 et mais aussi des instruments de la Zone de Libre-échange de la CEEAC et de la CEMAC qui avaient été harmonisés et adoptés le 27 novembre 2017 par la 4ème réunion du comité de pilotage de la Rationalisation des Communauté économique régionales en Afrique centrale. Avec un marché estimé à 52 millions de consommateur, la ZLE de la Cemac constitue sans aucun doute une aubaine pour les entreprises gabonaise. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop