mercredi,21 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : le chinois Cnooc Africa Holding hérite des 75% des parts...

Gabon : le chinois Cnooc Africa Holding hérite des 75% des parts restantes de Shell

Réunis ce mercredi 27 novembre autour du ministre du Pétrole Noël Mboumba et celui de l’Économie et des Finances Roger Owono Mba, les dirigeants de l’entreprise chinoise Cnooc Holdings ont signé deux avenants aux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP). Deux avenants qui sont le résultat de longues tractations et qui portent essentiellement sur la renonciation de l’entreprise Shell offshore Central, à ses 75% d’intérêts pétroliers dans ces deux contrats. 

« Lorsque nous signons l’avenant d’un CEPP en offshore, c’est un grand motif de satisfaction parce que derrière, il y a l’effet du nouveau code. Cela consacre aussi le potentiel de notre bassin sédimentaire, qui a d’ailleurs été reconnu ici par le DG de CNOOC », ces mots du ministre des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures et du Gaz Noël Mboumba, soulignent l’importance de la signature ce mercredi 27 novembre, de deux avenants aux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) entre l’Etat gabonais et la société chinoise Cnooc Africa Holding. 

LIRE AUSSI >> 7 nouveaux contrats pétroliers signés et 150 milliards d’investissements attendus 

En effet, c’est à l’issue d’âpres négociations débutées il y a trois ans, que la société filiale de CNOOC International spécialisée dans la production de pétrole et de gaz, a pu obtenir ces deux avenants. Ils portent essentiellement sur la renonciation de l’entreprise Shell offshore Central à ses 75% d’intérêts pétroliers dans ces deux CEPP, et entérine leur acquisition par la société chinoise qui jusque-là n’en détenait que 25%.

LIRE AUSSI >> : déjà 9 contrats signés depuis la promulgation du nouveau code pétrolier 

Par ailleurs, ces deux avenants aux CEPP dénommés « BC9 N°G4-224 » et « BCD10 N°G4-25 » situés aux larges des côtes gabonaises dans la région de l’Ogooué Maritime, offriront à Cnooc Africa Holdings, la possibilité de développer l’important potentiel gazier dans cette zone, tout en appréciant la découverte du gisement « Léopard » et procéder au forage de nouveaux puits.

Cette signature souligne à la fois le niveau d’attraction du nouveau code pétrolier, et l’attrait des investisseurs pour notre bassin sédimentaire. Troisième société pétrolière chinoise, Cnooc International Limited maison mère de Cnooc Africa Hoding envisagerait d’investir pas moins de 30 millions de dollars US dans le domaine de la recherche au Gabon.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt