dimanche,1 août 2021
AccueilA La UneGabon: le chiffre d’affaires du secteur hôtelier en chute de 52%

Gabon: le chiffre d’affaires du secteur hôtelier en chute de 52%

Ecouter cet article

Radisson Blu, Park Inn, Etoile d’Or, Nomad etc. Les principales enseignes du secteur hôtelier gabonais ont été fortement impactées par la crise de la Covid-19. Du fait notamment des mesures restrictives imposées par le gouvernement, celles-ci ont vu à la fois le nombre de clients et le taux d’occupation connaître un repli significatif, entraînant une baisse de plus de 50% du chiffre d’affaires du secteur.

Alors qu’elle avait déjà affiché une contre performance en 2019 du fait de la baisse du flux touristique et du manque d’événements d’envergure se traduisant notamment par un chiffre d’affaires de 17,2 milliards de FCFA, la branche de l’hôtellerie s’est écroulée à fin 2020. Dans un climat de Covid-19 et de restrictions sanitaires, celle-ci a vu ses principaux opérateurs sombrer dans une déprime financière.

En effet, comme le révèle la note de conjoncture sectorielle élaborée par les services de la Direction générale de l’Economie et de la politique fiscale (Dgpef), en 2020 ce secteur affiche grise mine avec un nombre de clients passant d’un peu plus de 200 000 à moins de 125 000 en un an. Un fait entraînant de facto, une baisse de 4 points du taux d’occupation des chambres (33% en 2020 contre 37% en 2019). 

Ainsi, dans ce contexte de contraction de l’activité, de ralentissement des flux internationaux et de fermeture des hôtels, le chiffre d’affaires consolidé affiche un peu plus de 8,3 milliards de FCFA, traduisant une chute de 52% en glissement annuel. A noter que ce chiffre d’affaires est principalement lié aux contrats signés entre les hôteliers et les sociétés pétrolières, qui sont encore à ce jour dans l’obligation de faire observer une quarantaine d’une semaine à leurs agents.

Entraînant également une baisse de 14% des effectifs dans ces structures et donc de leur masse salariale (4,031 milliards de FCFA en 2020 contre 5,665   milliards de FCFA en 2019), cette contraction de l’activité hôtelière devrait se poursuivre en 2021 au regard de la tournure et de l’évolution de la crise sanitaire. Toute chose devant conduire l’exécutif à se pencher sur ces opérateurs, à travers un plan d’aide massif.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.