samedi,15 mai 2021
AccueilA La UneGabon: le chiffre d’affaires des télécommunications en chute de plus de 3%...

Gabon: le chiffre d’affaires des télécommunications en chute de plus de 3% à 216,1 milliards de FCFA en 2020

A l’image de nombreux autres secteurs d’activités, les télécoms ont été fortement impactés par la pandémie de Covid-19. Ainsi, comme en témoignent les chiffres fournis par la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (Dgepf), la branche des télécommunications s’est caractérisée à fin décembre 2020 par une évolution contrastée offrant notamment au secteur une hausse substantielle du nombre d’abonnés au téléphone fixe et à internet, mais une baisse du chiffre d’affaires de plus de 3%.

Contrairement à l’exercice précédent où il affichait des données plus qu’encourageantes avec notamment un chiffre d’affaires situé à plus de 223 milliards de FCFA, le secteur des télécommunications a vu son activité fortement impactée par la crise de Covid-19. Ainsi, comme le révèlent les données fournies par les services de la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (Dgepf), cette branche très active de notre économie affiche en 2020, une évolution contrastée.

En effet, alors que le nombre total d’abonnés au téléphone a augmenté de 2% à un peu plus de 3 millions de personnes, porté notamment « par le relèvement significatif du nombre d’abonnés au téléphone fixe (+16,1%) », tout comme le nombre d’abonnés total à l’internet qui passe de 2,067 à 2,092 millions de personnes en glissement annuel, sur le plan commercial la branche s’est montrée un peu moins dynamique.

Par conséquent, toujours selon les données fournies par la note de conjoncture, le chiffre d’affaires s’est replié de 3,2% à un peu plus de 216 milliards de FCFA de janvier à décembre 2020. Une baisse significative et largement imputable à la téléphonie mobile qui connaît une réduction continue à la fois des tarifs de communication et de forfaits. Loin d’être un fait isolé si l’on se réfère à la tendance actuelle, cette situation pourrait s’accentuer d’ici quelques mois, forçant les opérateurs à une profonde restructuration.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance