mardi,1 décembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: le calvaire des ex agents du CDE, de Promogabon et de...

Gabon: le calvaire des ex agents du CDE, de Promogabon et de l’APIEX

C’est un véritable calvaire que vivent depuis près de 7 ans les anciens agents du Centre de développement des entreprises, de Promogabon et de l’Agence de promotion des investissements et des exportations du Gabon (APIEX). Et pour cause, depuis la fusion ayant abouti à la mise en place de l’Agence nationale de la promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), ces derniers réclament le règlement des arriérés de salaires qui selon eux auraient pris la poudre des champs, malgré leur décaissement. 

En effet, C’est en 2013 que l’Etat avait décidé de la fusion de ces trois entités et qui avait abouti à la mise en place d’un plan social commun. Si les agents assurent que le paiement des droits avait bel et bien été effectué en octobre 2015, ils continuent toutefois de réclamer le paiement des arriérés de salaires accumulés au cours de cette période puisque les agents de la CDE ont continué de travailler sans percevoir de salaires

Noeud gordien de cette affaire, le collectif des ex-agents du CDE assure, dans une correspondance adressée au directeur général de l’Agence judiciaire de l’Etat le 14 juillet 2020, que « cette dette a été payée par le Trésor public par une mise à disposition de 600 millions logés dans le compte de l’ANPI Gabon ». Pis, les agents révèlent qu’à la suite d’une inspection diligentée par le ministre de l’Economie, des retraits de plus de 433 millions auraient été effectués par l’agence comptable de l’ANPI. 

Une situation incompréhensible alors que ces ex-agents sont presque jetés dans la précarité du fait du nonpaiement de leurs arriérés de salaires. C’est donc fort de ce constat de mépris dont ils font l’objet qu’ils n’ont pas manqué d’interpeller les plus hautes autorités en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, lui qui indiquait qu’aucun Gabonais ne sera laissé au bord de la route surtout dans un contexte de crise sanitaire. 

 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion