mardi,20 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: le bébé enlevé au Pk12 finalement retrouvé à Lambaréné

Gabon: le bébé enlevé au Pk12 finalement retrouvé à Lambaréné

C’est après une semaine d’intenses investigations que le nourrisson de 2 mois enlevé par la récidiviste Mathilde Moussavou le mardi 22 septembre dernier au quartier Pk12 a été retrouvé. Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est à petit paris 1, dans la commune de Lambaréné que le bébé Chris a été découvert. 

Le nourrisson âgé de seulement 2 mois avait été enlevé le mardi 22 septembre 2020, peu avant 13 heures au domicile familial sis au quartier Pk12. Une inconnue de la famille avait profité de l’absence de la génitrice pour se jouer de la vigilance de sa sœur avant de fondre dans la nature avec le bébé. La jeune mère sera informée par appel de la disparition. Ayant saisi les autorités judiciaires, elle apprendra qu’une dame serait activement recherchée pour des faits similaires. Une certaine Mathilde Moussavou Massande.

C’est à la suite de l’enquête ouverte que des sources bien informées donneront le signalement de cette dernière à Lambaréné précisément au quartier petit paris 1. Une source proche de la famille révèle que le présumé kidnappeur d’enfants, était accompagné d’un homme. Lequel avait le bébé entre ses mains. Un enfant dont il pensait à tort, être le géniteur.

Selon les dires de cet homme la quarantaine révolue, c’est sa compagne de vie , qui avait disparu un long moment, qui l’aurait persuadé que c’est son enfant. Lors de l’interpellation sur les lieux, le « faux géniteur » se défendra tant bien que mal. Au moment d’appeler sa compagne, il se rendra malheureusement compte qu’elle avait à nouveau disparu. Son amoureux est actuellement gardé à vue au commissariat de la localité.

Quant aux parents du bébé, ils réussiront à récupérer leur enfant. Occasion pour ces derniers de louer l’élan solidaire des médias ainsi que l’engagement des forces de police. Si l’affaire se termine plutôt bien, il n’en demeure pas moins que la situation de Matilde Moussavou Massande devrait être sérieusement étudiée. Récidiviste réputée, cette compatriote arrive quand même à s’en sortir à chaque fois. Devra-t-on attendre qu’un enfant perde la vie pour définitivement prendre le problème à bras le corps ? La balle est dans le camp de la justice.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt