lundi,2 août 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le BDC ambitionne enrôler 50 000 nouveaux militants d’ici 2023

Gabon: le BDC ambitionne enrôler 50 000 nouveaux militants d’ici 2023

Ecouter cet article

En prélude aux prochaines élections prévues en 2023, le Bloc démocratique chrétien, parti membre de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, semble décidé à jouer un rôle majeur lors de ce scrutin. Le sujet était à l’ordre du jour d’une séance de travail présidée par son secrétaire général exécutif Guy Christian Mavioga, qui a décliné son ambition de faire enrôler au sein de sa formation politique 50 000 personnes avant cette échéance.   

Disposant d’un fichier de 17 443 adhérents, le BDC ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est d’ailleurs dans l’optique de relancer ses activités que le leader de cette formation politique a échangé avec plusieurs de ses collaborateurs. Il était question de discuter de la réactualisation du  fichier de ce parti afin de fédérer plus de monde afin de jouer un rôle déterminant  en 2023 au profit du chef de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence.

S’il a reconnu que le parti a connu quelques défections, Guy Christian Mavioga s’est montré optimiste en déclinant les ambitions de ce parti qui soutient la politique du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.  Ainsi, il entend se déployer dans les tout prochains jours dans la capitale afin d’obtenir l’adhésion d’un plus grand nombre de personnes.  

Afin de susciter un véritable esprit militant, le BDC a fixé les adhésions à 1 000 francs CFA et les cartes du parti à 2 000 francs CFA, en plus des cotisations mensuelles qui varient en fonction du statut de chacun. « Pour être au BDC il faudra désormais payer 1 000 francs avant de signer la fiche d’adhésion et 2 000 francs pour avoir la carte de membre et bien sûr, s’acquitter de ses cotisations pour le fonctionnement du parti », a confié un responsable du parti. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme