mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : l’axe Bizango-Owendo, une voie secondaire mais économiquement stratégique

Gabon : l’axe Bizango-Owendo, une voie secondaire mais économiquement stratégique

Alors que la question des infrastructures routières dans le développement économique de l’Afrique subsaharienne a récemment été débattue à Malabo sous l’égide de la Banque africaine de développement (BAD), au Gabon plus qu’ailleurs, cette question est au coeur des débats. Ainsi, plusieurs tronçons qualifiés d’économiques, restent fortement négligés malgré l’impact qu’ils pourraient avoir dans le développement du pays, c’est notamment le cas de l’axe Bizango-Owendo, qui pourrait permettre aux entreprises installées à Nkok de rallier le port d’Owendo avec plus de rapidité. 

Fortement négligé malgré son importance d’un point de vue stratégique, l’axe Bizango-Owendo pourrait pourtant permettre de créer beaucoup plus de valeurs qu’il n’y paraît. Ainsi, reliant trois communes que sont Ntoum, Libreville et Owendo, cet axe économique à bien des égards, offrirait aux entreprises installées dans la zone Économique à régime privilégié de Nkok plus de flexibilité d’un point de vue logistique. 

Lire aussi : Gabon: 110,8 milliards prévus pour les travaux routiers en 2020 

En effet, alors qu’à l’heure actuelle, il est courant de voir des porte conteneurs circuler dans la ville mettant ainsi en danger les populations, ces derniers pourraient être orientés vers cet axe Bizango-Owendo, puisque celui-ci mène directement au port d’Owendo. De ce fait, la réhabilitation de ce tronçon long de plusieurs kilomètres, offrirait une plus grande marge de manœuvre non seulement aux autorités mais aussi aux opérateurs économiques, dans un souci d’optimisation des ressources. 

Lire aussi : Gabon : voie express, Boulevard du Bord de mer, Mbadinga Madiya au pied du mur ! 

De plus, cela permettrait de désengorger la zone Melen-Owendo en offrant aux populations de ces environs un accès plus simple et moins contraignant à la zone d’Owendo. Secondaire donc mais aussi prioritaire d’un point de vue économique, ce linéaire pourrait avoir une incidence positive sur la sécurité routière en limitant l’accès aux voies express aux seules véhicules utilitaires. 

En piteux état malgré un financement décaissé lors des fêtes tournantes au milieu des années 2000, cette route est aujourd’hui l’apanage des eaux usées et autres poubelles déversées par des populations souvent inciviques, mais aussi à force de pluies diluviennes. Le ministère des Travaux publics qui multiplie les chantiers d’envergure, devrait s’atteler à réhabiliter ce chantier de grande importance.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt