Gabon: l’avertissement de Dodo Bounguendza aux jeunes qui veulent la mort du PDG

Malgré les discours de façade magnifiant la bonne entente entre anciens et nouveaux militants du Parti démocratique gabonais (PDG), les tensions semblent avoir repris depuis un certain temps. Pour preuve le discours pour le moins vindicatif du secrétaire général de cette formation politique Eric Dodo Bounguendza qui a fustigé l’attitude des jeunes nouvellement arrivés au parti qui selon lui veulent sa mort. 

Alors que l’opinion pensait la guerre froide que constitue le conflit de génération au sein du « parti de masse » passée, la réalité semble tout autre au vue du de l’avertissement lancé par le secrétaire général de cette formation politique. Lors de l’étape de Bongoville, ce dernier n’a pas manqué d’exprimer son courroux face à l’attitude de certains « nouveaux militants» qui auraient pour dessein de tuer le PDG . 

Lors de son intervention devant plusieurs cadres du parti, il s’est montré défensif notamment vis à vis des jeunes et plus particulièrement de ceux qui viennent d’adhérer au parti. « Tout ceux qui s’amusent à vouloir contribuer à la mort du PDG, eux-mêmes ils verront ce qui va leur arriver. Donc il faut arrêter de vouloir contribuer à la mort du PDG, parce qu’il y en a qui n’ont pas encore compris surtout les jeunes », a-t-il martelé visiblement remonté. 

Il faut dire que cette sortie d’Eric Dodo Bounguendza n’est pas la première du genre face au double jeu de certains nouveaux militants. Rappelons qu’en janvier 2018, la Commission permanente de discipline du Parti démocratique gabonais s’était déjà insurgée contre les « camarades »  qui animaient des associations politiques faisant ainsi ombrage au parti.

Laissez votre commentaire