samedi,4 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: l’association Mouetse au coeur de la lutte contre les violences basées...

Gabon: l’association Mouetse au coeur de la lutte contre les violences basées sur le genre

Ecouter cet article

Créée le 10 juin 2019 pour contribuer à la lutte contre les discriminations à l’encontre des femmes et notamment les violences conjugales, l’association « Mouetse » traduit littéralement « claire de lune » en idiome Ypunu s’est très vite positionnée comme un pilier dans l’équilibre entre genres. S’appuyant sur sa plateforme digitale « violences conjugales », Raïssa Mariette Kombila et ses bénévoles s’activent à vulgariser les lois , sensibiliser les Nynois tout en gardant en vue la protection des us et coutumes.

2 ans, c’est le laps de temps qu’il a fallu à l’association « Mouetse » pour diffuser sa lueur dans la province de la Nyanga. En effet, l’association présidée par Raïssa Mariette Kombila s’est érigée comme l’outil social indispensable dans la sensibilisation, la prise en charge et l’émancipation de la Femme dans la société. D’ailleurs, la plateforme de défense des droits humains et particulièrement ceux des femmes confrontées au phénomène des violences basées sur le genre (VBG), mise sur la « sacralité de l’institution famille et la protection de la vie humaine ».

Pour ce faire, Mouetse mène activement des campagnes d’information sur le terrain mais aussi sur la toile avec sa page Facebook. À cela s’est adjointe la plateforme interactive dénommée « violences conjugales » usitée comme une boîte à dénonciations et pour la diffusion des lois relatives à la condition de la femme et des droits humains. Il s’y est donc dégagé une relation étroite entre les victimes de violences variées et les personnes ressources mises à disposition pour leur venir en aide via le numéro vert « 1404 »,entièrement gratuit.

Prolongement logique des efforts de l’organisation des Nations unies (ONU) qui a posé les jalons de ce combat pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’association Mouetse entend étendre ses activités sur toute l’étendue du territoire national. Une noble ambition que la jeune fille du village Pégnoundou « pégnax » dans le département de Mougoutsi entrevoit de manière progressive et mesurée. « Mouetse a pour ambition d’étendre davantage sa lueur sur l’ampleur du phénomène, en s’appuyant sur les ressources traditionnelles, spirituelles, culturelles et juridiques. Elle ne compte pas restreindre son champ d’action au niveau de la province de Nyanga », a indiqué Raïssa Mariette Kombila. Il serait judicieux que les bonnes volontés soutiennent ce type d’initiative qui concoure à solidifier la cellule familiale en redonnant sa place à la femme gabonaise.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop