samedi,31 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: l’Asafac promeut la lutte contre les cancers féminins par le biais...

Gabon: l’Asafac promeut la lutte contre les cancers féminins par le biais du sport

Engagé dans la lutte contre les cancers féminins, l’Association pour le Soutien et l’Aide aux Femmes Atteintes du Cancer (Asafac) active depuis juin 2017, a profité du tournoi de taekwondo organisé par le prytanée militaire, pour « sensibiliser » l’assemblée sur la lutte contre les cancers. Considérant les jeunes comme « d’excellents porte parole », l’association dirigée par Kong-Ndes Jeanne D’Arc n’a donc pas manqué ce rendez-vous.

« Diffuser les messages de manière interactives, pour limiter les risques et les effets liés aux cancers » tel était le message inscrit en toile de fond de la compétition de taekwondo organisée par le prytanée militaire et à laquelle s’est associé l’Asafac. Considérant les enfants comme les parfaits « relais » dans la lutte contre ces cancers qui font chaque année des milliers de victimes à travers le monde, l’association a voulu marquer le coup. 

Gabon Gabonmediatime Kong Ndes Jeanne D'arc Asafac Gabon
La présidente de l’Asafac Kong-Ndes Jeanne D’Arc © GMT

En effet, comme l’a souligné sa présidente Kong-Ndes Jeanne D’Arc, « les jeunes sont de très bons porte parole et seront des relais efficaces dans cette lutte auprès de leurs parents ». Le taekwondo étant un sport de combat qui appelle également à la maîtrise de soi, il symbolise deux aspects importants pour les femmes ou toute autre personne atteinte de cancers. 

Par ailleurs, comme l’a précisé le Dr Bidaye Mambenda cancerologue médicale spécialiste des maladies du sein, « toutes les personnes et toutes les familles doivent se sentir concernés par ces cancers », il faut donc « impacter les habitudes de vie ». 

En plein « octobre rose », l’Asafac qui recherchait « une sensibilisation en lien avec le sport », a donc réussi son pari. Pour rappel, les cancers sont la deuxième cause de décès dans le monde selon l’organisation mondiale de la santé (OMS). Les femmes étant parmis les plus vulnérables, ce genre d’initiative doivent se multiplier. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion