jeudi,17 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesGabon: l’appui de l’UE dans la lutte contre la corruption

Gabon: l’appui de l’UE dans la lutte contre la corruption

C’est à l’issue d’un Webinaire tenu le mercredi 26 mai dernier sur la Corruption et la Transparence auprès des directeurs généraux de l’administration centrale et assimilés que le Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, le Dr. Francis Nkea Ndzigue a signé un partenariat avec L’Union européenne (UE) représentée localement par Rosàrio Bento Pais.Premier du genre avec un pays d’Afrique centrale, cette convention consiste à fournir un appui technique dans la lutte contre la corruption.

C’est dans la droite ligne de l’engagement des plus hautes autorités publiques à enrayer le fléau de la corruption dans notre pays que s’est tenu le mercredi 26 mai dernier via vidéoconférence, un webinaire sur la Corruption et la Transparence auprès des directeurs généraux de l’administration centrale et assimilés. Cet atelier d’échange a noté la participation de Rosàrio Bento Pais, Ambassadrice de l’Union Européenne au Gabon, de Felix Fernandez Shaw, directeur de la DG International Partnerships (INTPA), de Lawrence Meredith ainsi que du directeur de la DG Neighbourhood and Enlargement Negotiations (NEAR) de la Commission européenne.

Une belle brochette d’invités qui a permis au Dr. Francis Nkea Ndzigue de faire le point sur l’action gouvernementale en vue de vulgariser de manière efficace et efficiente les bonnes pratiques à développer dans la gestion de la chose publique. Au terme des échanges, le Gabon représenté par le membre du gouvernement a paraphé avec l’UE, une convention visant à optimiser la lutte contre la Corruption fortement engagée. À cet effet, Rosàrio Bento Pais s’est montrée enthousiaste quant à cette énième collaboration. « Le Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption au Gabon est le premier en Afrique centrale à avoir bénéficié de ce  partenariat ancré sur une coopération bien établie entre l’Union Européenne et le Gabon », a-t-il souligné.

Il est judicieux de préciser qu’il s’agit d’un appui technique de l’organe européen envers notre pays. Si cette rencontre a consisté à renforcer les capacités des participants et à vulgariser les valeurs d’intégrité et de transparence, ledit partenariat ambitionne d’optimiser les processus de cette noble cause. Ainsi, avec l’apport de l’instrument TAIEX INTPA, le Gabon pourrait intensifier sa campagne de lutte contre la corruption débutée en 2020. Preuve que cette initiative est fortement appréciée tant sur le plan national qu’à l’international.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance