samedi,28 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: «l'Apprentissage jeunesse» au coeur d'une convention entre la SEEG, l'ONE et...

Gabon: «l’Apprentissage jeunesse» au coeur d’une convention entre la SEEG, l’ONE et le ministère de l’Emploi

Dans le but de promouvoir l’apprentissage et offrir de véritables opportunités de formation aux jeunes Gabonais, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), a organisé ce mercredi 8 mai à son siège social, une cérémonie en présence notamment de son Directeur Général Gervais De Souza. Consacrée à la signature d’une convention cadre de partenariat avec l’ONE et le ministère de l’Emploi dénommée « Apprentissage jeunesse », cette cérémonie est un véritable aboutissement.

C’est au cours d’une cérémonie marquée notamment par la présence du Directeur général de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) Gervais Bernard De Souza, du ministre de l’eau et de l’Energie Tony Ondo Mba, de la ministre de l’Emploi Nanette Longa, et du directeur de l’Office national de l’Emploi Hans Ivala, qu’a eu lieu ce mercredi 8 mai, la signature d’une convention cadre de partenariat dénommée « Apprentissage jeunesse ».

Le directeur de la SEEG Gervais Bernard De Souza © GMT

En effet, soucieux de promouvoir l’apprentissage et d’offrir de véritables opportunités de formation aux jeunes Gabonaise, la SEEG de concert avec l’ONE et le ministère de l’Emploi, vient d’offrir à 26 jeunes apprentis, la possibilité d’intégrer la structure pour y effectuer des stages. Revenant sur « les besoins en techniciens qualifiés, et les défis de la croissance et de la compétitivité » Gervais Bernard De Souza a également tenu à souligner  « que cela fait 3 ans que la SEEG s’est engagée sur la voie de l’apprentissage ».

Prenant la parole, Nanette Longa la ministre de l’Emploi, de la Jeunesse, de la Formation professionnelle, de l’Insertion et de la Réinsertion, a pour sa part, tenu à rappeler que « la problématique de l’emploi des jeunes, restait un enjeu de taille et une préoccupation majeure pour le Gabon ». Elle a ensuite souligné, que ce type de convention, était issue du « Contrat d’apprentissage jeunesse obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés », voulu par les plus hautes autorités.

Cette disposition sociétale, offre non seulement aux jeunes l’opportunité d’être au contact de professionnels qualifiés, mais aussi aux entreprises telle la SEEG, de pouvoir « faire émerger de nouveaux talents ». C’est donc une « réelle satisfaction » pour les heureux élus, qui auront la possibilité de faire valoir leur talent, grâce au soutien de l’ONE.  

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion