dimanche,26 juin 2022
AccueilA La UneGabon: l’ANPI planche sur la mise en oeuvre du délai de 48...

Gabon: l’ANPI planche sur la mise en oeuvre du délai de 48 heures pour la création d’entreprise

Ecouter cet article

En séance de travail ce mercredi 3 février 2021 avec les responsables de la Direction générale des impôts notamment, Ghislain Moandza Mboma, directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon), a présenté sa vision pour les mois à venir. Entre volonté d’extension et dialogue public-public, celle-ci devrait notamment porter sur l’automatisation des procédures et le raccourcissement des délais de traitement de dossiers.

Nommé à la tête du guichet gabonais des investissements le 20 novembre dernier, Ghislain Moandza Mboma entend déployer les activités de son agence sur toute l’étendue du territoire. Multipliant les initiatives allant dans le sens d’une plus grande flexibilité des services offerts par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon), le responsable entend intensifier le dialogue public-public comme en témoignent les rencontres de ce mercredi. 

En effet, aux côtés des « administrations partenaires » que sont la Direction générale des impôts (DGI), ou encore le Journal Officiel, le DG de l’ANPI a présenté cette vision axée notamment sur la réduction à 48h du délai de création d’entreprise sur l’ensemble du territoire national. Invitant les responsables de la DGI à plus de célérité, celui qui entend mettre en place une plateforme collaborative afin de permettre à toutes les administrations d’améliorer leurs compétences, a plaidé pour un renforcement des effectifs de la DGI au sein du guichet unique. 

Visant également « la formalisation de l’informel » pour un élargissement de l’assiette fiscale, Ghislain Moandza Mboma entend donc à travers un dispositif à la fois conciliant et opérationnel qui s’étendra aussi bien à l’intérieur du pays qu’à Libreville, travailler de concert avec l’ensemble des parties prenantes. Une initiative qui prend tout son sens avec les installations récentes des guichets AGANOR et AGASA au sein de l’ANPI, et qui témoignent de la volonté aussi bien d’accélérer le passage du guichet physique au guichet digital que de celle d’accentuer le dialogue public-public.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x