vendredi,24 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: l'année scolaire écoulée était « incongrue » selon la Conasysed

Gabon: l’année scolaire écoulée était « incongrue » selon la Conasysed

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un courrier daté du jeudi 26 août 2021 et adressé au ministre de l’Enseignement supérieur et de l’Education nationale que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a dressé le bilan de l’exercice académique écoulé. À ce propos, les syndicalistes ont estimé que l’organisation pédagogique générale « incongrue ».

Alors que des centaines de milliers d’apprenants sont encore en vacances, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation n’a pas tardé à prendre les devants pour tenter d’orthodoxer la gestion du secteur éducatif. Un domaine clé de la nation qui ne ferait, malheureusement, pas partie des priorités du gouvernement. Sinon, comment comprendre tous ces errements constatés durant l’exercice académique 2020-2021 jonchés de mesures abracadabrantesques qui ne rendent pas enthousiastes les partenaires sociaux.

Soucieuse du lendemain des apprenants, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation a dénoncé une gestion à vue. « On aura assisté à une année scolaire d’une incongruité déshonorante. Le démarrage effectif des enseignements à plusieurs vitesses, au gré des chefs d’établissement, des fins de quadrimestres dont plusieurs sans conseils de classe aux normes, avec des plaintes de parents d’élèves défiant extraordinairement toute statistique », est-il indiqué dans le courrier adressé au membre du gouvernement.

Par ailleurs, les syndicalistes sont revenus sur l’enchaînement de cours cadencés qui ont fini par désorienter les élèves. « Pire, des arrêts de cours catastrophiques au dernier quadrimestre, surtout dans les classes d’examens, alors même que le quadrimestre n’était pas encore à son terme selon le calendrier scolaire fixé. Sans parler des projets pompeux et non véritablement planifiés comme le fameux enseignement à distance qui a été du reste un grossier échec », ont-ils conclu. À ce propos, Joël Nziengui,délégué national administratif adjoint a appelé le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda à tirer des leçons de ce brillant échec.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop