samedi,8 août 2020
Accueil A La Une Gabon : l’Aninf, la BAD et Evolving font le point des avancées...

Gabon : l’Aninf, la BAD et Evolving font le point des avancées du PNS Gabon Digital 2025

C’est ce jeudi 12 décembre 2019 au siège de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), en présence de son directeur général adjoint Michel Alain Igowa, du représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD) Robert Masumbuko, du représentant du ministère de l’Economie et de celle du secrétariat général du gouvernement, que s’est déroulé la réunion du 1er Comité de Pilotage du Projet Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS–GD 2025). Il était question lors de cette rencontre de dresser un premier bilan d’étape de ce vaste projet. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

En effet, acteur clé dans la conduite de ce projet d’envergure, le comité de pilotage (Copil) qui s’assure du bon déroulé des opérations tout en entretenant une dynamique au sein des différents acteurs impliqués, joue un rôle moteur dans la réussite de ce projet visant à faire du Gabon un pôle régional de l’économie numérique. La présence de Robert Masumbuko représentant résident de la BAD, et du DGA de l’ANINF Michel Alain Igowa, soulignait l’importance de la première séance de travail de ce jeudi 12 décembre. 

Lancé il y a un peu moins de trois mois soit le 20 septembre 2019, les études de faisabilité du projet Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS–GD 2025) vont bon train. Malgré quelques difficultés enregistrées, qui ont occasionné un léger retard dans le calendrier comme l’ont souligné les responsables du cabinet Evolving en charge de les réaliser, elles ont déjà permis de révéler l’impact potentiel et les retombées dudit projet. 

Ainsi, le Copil a pu se rendre compte que le Gabon est arrimé aux normes et conventions internationales en matière d’accès et de traitement de données, mais qu’il est impératif de définir un cadre juridique avant la mise en place de ce projet d’envergure. Outre ces aspects, les nombreuses opportunités liées à ce projet ont également été mises en exergue, tout comme les menaces inhérentes notamment à la cyber sécurité qui en découlent. 

Satisfaits de ce premier passage en revue, les parties prenantes ont sal les avancées déjà réalisées, tout en mettant l’accent sur diverses problématiques qui seront abordées lors des étapes suivantes. Avec pour ambition d’accélérer la transformation numérique de notre administration par une offre de services de qualité, ce projet financé par la BAD visant également à créer une véritable plateforme gabonaise d’e-Gouvernement, pourrait faire du Gabon un incontournable hub numérique en Afrique. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt