Gabon: l’ANGTI face à des difficultés de trésorerie peine à payer ses salariés

Siège social de l'ANGTI sur le front de mer de Libreville © D.R

L’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI) est confrontée à des difficultés de trésorerie. Ces dernières justifieraient les retards de paiement des salaires constatés ces deux derniers mois par les agents de cette Agence qui est le bras séculier de l’Etat dans la construction des édifices publics.

C’est à travers une note d’information référencée n°19/18 portant sur le règlement des salaires que Bogdan Sgarcitu, directeur général de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures a tenu à annoncer à « l’ensemble du personnel que les retards de salaire constatés ces deux derniers mois procèdent des difficultés de trésorerie que rencontre actuellement l’Agence ».

Par ailleurs, il a précisé « que cette situation indépendante de sa volonté pourrait se prolonger quelque temps » tout en présentant « ses excuses pour les désagréments occasionnés et à venir », Bogdan Sgarcitu a rassuré son personnel de ce que l’Agence  dont il a la charge « s’attèle à trouver des solutions afin de revenir à un fonctionnement normal ».

Le directeur général de l’ANGTI n’a pas manqué au terme de sa note d’exhorter ses salariés « à faire preuve de patience, de solidarité, de professionnalisme et d’esprit d’équipe en cette période difficile », tout en comptant sur la compréhension et leur collaboration.

Laissez votre commentaire