mercredi,6 juillet 2022
AccueilDerniers articlesGabon: l'ancien chauffeur de «BLA» fixé sur son sort le 10 juin...

Gabon: l’ancien chauffeur de «BLA» fixé sur son sort le 10 juin prochain !

Ecouter cet article

Présenté à la barre ce vendredi 27 mai 2022 pour actes présumés de concussion et blanchiment d’argent, Lemaire Sandrel Niarra, ancien chauffeur de Brice Fargeon Laccruche-Alihanga devra attendre pour connaître le sort qui lui est réservé. En effet, au terme des débats, le Président du tribunal de céans a annoncé que le délibéré sera connu le 10 juin 2022.

C’est dans une salle bondée que le jeune sergent de la Garde républicaine Lemaire Sandrel Niarra a comparu. Si l’assistance s’est montrée assidue, l’atmosphère quant à elle était pesante. Et pour cause, l’audience tant attendue peinait à débuter. Un suspense qui s’est estompé quand le Président du Tribunal finit par appeler les protagonistes. D’une part le ministère public et de l’autre l’ancien chauffeur de Brice Fargeon Laccruche-Alihanga du temps où il était Directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba.

A l’entame, le Tribunal a tenu à écouter le mis en cause pour présomption de Concussion et blanchiment de capitaux. Deux chefs d’accusation qui l’ont conduit de manière peu orthodoxe derrière les geôles de Gros-bouquet. La tête sur les épaules, Lemaire Sandrel Niarra va relater les faits en se soumettant avec brio au jeu de questions-réponses avec le Président du Tribunal et le corps de juges qui l’accompagnent dans la manifestation de la vérité dans cette affaire qui n’a que trop duré.

Prenant la parole, la partie civile a tout d’abord rappelé la teneur des dépositions contenues dans le procès verbal d’audition. Faites devant un juge d’instruction, lesdites déclarations « sont des aveux du mis en cause qui veut nous tourner en bourrique aujourd’hui ». Persuadée, l’avocate au Barreau du Gabon a souhaité la condamnation de Lemaire Sandrel Niarra avant d’exiger l’application stricte des peines pour concussion et blanchiment de fonds publics conformément aux articles 378 et suivants du Code pénal gabonais de 2020.

Pour sa part, le ministère public a rappelé les dispositions contenues à l’article 127 du Code susmentionné. A ce propos, le magistrat s’appuie sur l’article 384 du même Code. Lequel prévoit qu’un individu peut être jugé coupable même si l’auteur des détournements de fonds n’est pas encore jugé. Cas de Brice Fargeon Laccruche-Alihanga. Il a en outre requis 7 ans d’emprisonnement et une amende de 10 millions FCFA plus des sanctions complémentaires conformément à l’article 130 du règlement CEMAC sur les capitaux blanchis.

En réaction, la défense assurée par Me Anges Kévin Nzigou a déploré la qualification « choquante » du caractère illicite de l’action qu’aurait posé Lemaire Sandrel Niarra. Rappelant que ce qui est illégal n’est pas de facto illicite, l’avocat au Barreau du Gabon a souligné que le blanchiment de capitaux ne saurait être constitué. Occasion de rappeler que les conditions de garde à vue et de détention ont été inhumaines dans cette procédure qu’il qualifie de « blanchiment judiciaire ». Même son de cloche de la part de Me Charles Henri Gey qui s’est étonné de la légèreté de l’accusation.
« Les faits que l’on reproche à mon client ne correspondent pas en droit aux accusations portées par le ministre public et la partie civile », a-t-il indiqué.

Dans une rhétorique démonstrative qui a retenu l’attention de l’assistance, le binôme de Me Anges Kévin Nzigou a dénoncé le fait que Lemaire Sandrel Niarra n’est pas dépositaire de l’autorité publique. « Madame le président nous vous avons démontré qu’il n’y a pas de concussion encore moins de blanchiment. Vous allez le déclarer non coupable et le relaxer purement et simplement. Faites preuve de courage pour la justice gabonaise et sa crédibilité », a-t-il conclu. Le verdict sera connu le 10 juin 2022.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x