Gabon: lancement d’un Hackathon pour améliorer le système de santé

Lancement de l'Hackathon e-santé © D.R

Le samedi 15 septembre, le ministère de l’Economie numérique en collaboration avec le cabinet Evolving Consulting, et le projet e-Gabon a procédé au lancement d’un concours visant à élire le meilleur projet en matière d’e-santé au Gabon. Cette rencontre a vu la participation du secrétaire général de la Caisse nationale de sécurité maladie et garantie et sociale (CNAMGS) Cyriaque Didier Koumba et du professeur et expert accompagnateur en e-santé Oumar Bakayoko.



Cette journée est la première d’une longue série qui va réunir plusieurs acteurs de l’écosystème numérique gabonais. La paire constituée d’Oumar Bakayoko et Cyriaque Didier Koumba est revenue sur la thématique de cet événement en l’occurrence « participez à la modernisation du système de santé au Gabon ». Occasion choisie par ces derniers pour décliner la diversité d’opportunités qui s’offrent aux participants.

Cet événement qui se déroulera en marge du forum pour la gouvernance d’internet au Gabon, prévu se tenir la semaine prochaine vient poser les jalons desdites journées avec en toile de fond un concours en matière d’e-santé. La rencontre du samedi a été dédiée à une idéation qui a permis à plusieurs participants de s’inscrire et déposer leur idée de projet dans le cadre du Hackathon prévu  se tenir du 17 au 19 septembre entre 9h et 18h.

Organisé par l’incubateur e-Gabon, cet événement se penchera sur des « problématiques liées à la santé dont certaines peuvent être résolues par l’approche numérique ». « D’où la nécessité de réunir les jeunes autour de ces deux univers à savoir le numérique et la santé », a souligné Judes Missengue coordonnateur du projet e-Gabon.

Pour la directrice générale de Evolving Consulting Reine Essobmadje, « l’objectif est de pouvoir  amener les jeunes à travailler sur des solutions concrètes et pratiques qui vont répondre aux besoins des populations ». Le responsable de SING Yannick Ebibie a pour sa part invité les jeunes à s’inscrire massivement car  il s’agira de sélectionner la meilleure idée qui sera améliorées au sein de leur e-lab.  

Laissez votre commentaire