dimanche,29 novembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: lancement du concours «54 h chrono» par la Sing et École...

Gabon: lancement du concours «54 h chrono» par la Sing et École 241

C’est dans l’optique de préparer les candidats au concours national « e-Startup Challenge » financé par le ministère de l’Economie numérique et la Banque mondiale que la Société d’Incubation Numérique du Gabon (SING) SING et l’école 241 organisent un Hackaton dénommé « 54h Chrono ». Entamé ce jour, ce programme qui s’achèvera le samedi 24 octobre 2020 donnera la possibilité à 5 porteurs de projet de postuler pour la cagnotte de 300 millions répartie en 10 lauréats.

Ils étaient plusieurs jeunes entrepreneurs ce jeudi 22 octobre 2020 au sein de la Société d’Incubation Numérique du Gabon pour répondre à l’appel de cet incubateur dans le cadre du hackaton de 3 jours dénommé « 54h chrono ». Une semi-compétittion organisée conjointement avec l’Ecole 241 qui servira de tremplin pour certains et une phase de préparation pour d’autres.

À ce propos, Therence Ngoua, en qualité de formateur a précisé les enjeux autour de cette initiative louable de E-Gabon en partenariat avec la Banque Mondiale censée se dérouler du 22 au 24 octobre 2020 à partir de 8h00. « Nous ici dans le cadre du lancement officiel du 54 heures chrono en lien avec le concours global e-Startup Challenge. C’est un concours qui donne l’opportunité à tous les entrepreneurs qui ont des idées mais qui n’ont pas de prototypes de formaliser leurs idées afin de les rendre viables et sexy. Il s’agit pour la Sing de les aider en 54 heures à monter un business qui soit crédible devant les jury. Il est organisé simultanément à Libreville, Franceville, Port-Gentil et Moanda. Le but est de retenir 5 lauréats qui vont obtenir leurs tickets de participation directe au grand concours final », a-t-il déclaré.

Pour information, la Société d’Incubation Numérique du Gabon est une société privée de fourniture de services en innovation numérique pour les entreprises, administrations et startups naissantes, dont l’objectif est de contribuer à la compétitivité des économies africaines grâce à la transformation digitale. Elle a pour ambition de faire émerger des champions nationaux,compétitifs dans le secteur du numérique à l’échelle du continent d’ici 2030 notamment par la proposition d’une expertise en innovation adaptée, pragmatique et alignée aux standards les plus exigeants. Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance à tous les groupes d’entrepreneurs venus à l’école du savoir numérique.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion