jeudi,29 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : lancement de la signature des contrats des locataires des logements...

Gabon : lancement de la signature des contrats des locataires des logements sociaux d’Alhambra

Après la clôture de  la première phase dite de recensement, de l’opération « vipère » sur le site des logements sociaux d’Alhambra à Angondjé dans la commune d’Akanda, le samedi 12 octobre dernier, le ministère de l’Aménagement foncier, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement a lancé depuis ce lundi 14 octobre 2019, l’opération de signature des contrats aux occupants des différents appartements, selon un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time

Au terme de cette opération effectuée sur le site des logements sociaux d’Alhambra dans la commune d’Akanda, lancée le lundi 2 septembre 2019, et prolongée par Ernest Mpouho Epigat, le ministre de l’Aménagement foncier, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement, le ministère va désormais procéder à la signature des contrats des 1 003 locataires recensés sur les 1 095 logements identifiés par les agents recenseurs du Centre technique de l’habitat (CTH). 

Lire aussi : Opération «Vipère»: 647 locataires recensés sur les 1080 

Cette deuxième phase de l’opération « vipère » qui porte sur la signature des contrats de bail, visant à régulariser la situation des occupants illégaux des logements sociaux d’Alhambra à Angondjé a débuté ce lundi 14 octobre et prendra fin le 30 du même mois, en dépit du fait que la première phase avait connu des couacs du fait de l’immixtion  inopportune de certains hauts  cadres du ministère de l’Aménagement foncier, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement. 

Lire aussi : Gabon: l’opération «Vipère» torpillée par des hauts cadres du ministère de l’Habitat 

Pour rappel, l’opération « vipère » lancée début septembre 2019 à l’initiative d’Ernest Mpouho Epigat, vise à régulariser les situations de tous les occupants des logements d’Alhambra  par la signature d’un contrat de bail, afin de relancer le recouvrement des loyers par le ministère dont il a la charge, dès le 5 novembre prochain. Outre ces deux objectifs, il s’agira également pour le ministère en charge de l’Habitat, « d’engager des réformes qui vont permettre un traitement juste et équitable des besoins des compatriotes ». 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion