jeudi,24 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneGabon: lancement de la semaine de l’environnement par Lee White

Gabon: lancement de la semaine de l’environnement par Lee White

Dans le cadre du démarrage de la commémoration nationale de l’Environnement célébrée du 1er au 6 juin, le ministère des Eaux et Forêts a lancé le vendredi 4 juin 2021, la semaine nationale dédiée à la protection de l’environnement à l’école publique Martine Oulabou, dans le 2e arrondissement de Libreville. Un événement  marqué par la mise en terre des arbres fruitiers par Lee White, le ministre délégué à l’Éducation nationale, Camélia Ntoutoume-Leclercq et l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Gabon, Rosario Bento Pais.

C’est en compagnie du ministre délégué à l’Education nationale Camélia Ntoutoume-Leclercq et de l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Gabon, Rosario Bento Pais qu’a été lancée la semaine nationale de l’environnement. Une cérémonie qui s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l’environnement célébrée chaque 5 juin, depuis 1972. 

La célébration, qui s’articule cette année autour du thème : « la restauration des écosystèmes », sera l’occasion pour les autorités, les ONG et d’autres institutions d’entreprendre des activités réaffirmant l’intérêt de la protection et de l’amélioration de l’environnement en vue de renforcer les prises de conscience. C’est d’ailleurs dans ce contexte de sensibilisation que le ministre des Eaux et Forêts, Lee White a prodigué des conseils aux élèves de l’école publique Martine Oulabou.

 « Aujourd’hui, lorsqu’on regarde la mer, on regarde les océans, il y a de plus en plus de plastique que de poissons, parce que nous y avons tellement jeté nos bouteilles et nos sacs en plastique. Ce qui fait que quand on achète du poisson actuellement, on retrouve dans son estomac du plastique », a-t-il déclaré. 

Participant activement à cette manifestation, l’ambassadrice de l’Union Européenne a procédé à une remise de dons, notamment, des sacs-poubelle pour la collecte des objets en plastique recyclable et des livrets destinés à la promotion de la protection et de la préservation des écosystèmes. L’ambassadrice de l’Union Européenne a rappelé l’importance de la préservation de notre écosystème, comme la forêt du bassin du Congo, deuxième poumon vert de la planète par sa superficie. « Dans un contexte de raréfaction des ressources pétrolières, l’utilisation durable et la valorisation économique des ressources renouvelables issues des forêts se positionne comme un enjeu majeur au plan des défis de diversification économique », a-t-elle déclaré.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
BATIPLUS Batidays