vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: lancement de la médecine itinérante dans le Woleu-Ntem

Gabon: lancement de la médecine itinérante dans le Woleu-Ntem

Ecouter cet article

Ce samedi 28 août 2021, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a procédé au lancement de la médecine itinérante au Woleu-Ntem précisément dans le canton Nyé. Cette action qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation des départements sanitaires, vise la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) impulsé par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. 

C’est dans le département du Woleu que le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a lancé les activités de médecine itinérante dans le but d’optimiser la prise en charge des populations reculées. Une initiative qui cadre avec la volonté du numéro un gabonais de ne laisser aucun de ses compatriotes en marge dans la transformation du pays comme inscrit dans le Plan d’accélération de la transformation. 

C’est au Centre de santé d’Akam-Essatouk que ladite cérémonie a eu lieu, en présence des autorités administratives, politiques et militaires de la localité. Ce sont  plus de 350 femmes, hommes et enfants qui ont bénéficié de soins en médecine générale, petite chirurgie, examens biologiques, consultation post et prénatale accompagnés d’une sensibilisation sur le planning familial.

Eradiquer les déserts médicaux et assurer un accès aux soins de santé primaire de qualité pour tous, telle est l’ambition stratégique de cette campagne. Pour preuve, le ministre de la Santé a offert à ce centre de santé une importante dotation de médicaments et autres produits de santé qui seront distribués gratuitement aux populations après consultations médicales.« Avec une bonne organisation, toutes les populations pourront bénéficier de ces consultations gratuites », a indiqué le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong

Par la même occasion, les femmes enceintes et les enfants de 0 à 11 mois ont été vaccinés au BCG, VPO, Pentavalent, VAR, VAA et VPI conformément aux recommandations du programme de vaccination de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Pour rappel, les populations de Ngomo dans le Moyen-Ogooué ont été les précédents bénéficiaires de cette médecine itinérante. Cette action, qui n’est pas la première du genre, compte bien s’étendre prochainement dans l’Ogooué-Ivindo. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop