vendredi,22 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: lancement de la 2eme édition du «Business Booster» par l'ONE

Gabon: lancement de la 2eme édition du «Business Booster» par l’ONE

Ecouter cet article

C’est le jeudi 15 avril 2021 que l’Office national de l’emploi (ONE) a lancé la seconde édition du « Business Booster ». Organisé en partenariat avec l’incubateur Cyberschool Entrepreneuriat, ce concept vise l’insertion socioéconomique et professionnelle des jeunes demandeurs d’emploi en âge de maturité. Plus de 300 participants répartis à l’espace PME et à la maison de l’auto-entrepreneur seront coachés en bureautique, infographie et en traitement de plans d’affaires pour le concours final.

Fidèle à sa mission d’offrir aux jeunes compatriotes les opportunités d’emploi et d’auto-emploi, l’ONE a conjointement avec Cyberschool Entrepreneuriat lancé les formations de la deuxième édition du challenge « Business Booster ». C’est l’espace PME sis à Awendje dans le 4eme arrondissement de Libreville, qui a servi de cadre à cette initiative de grande envergure. Les postulants âgés d’au moins 18 ans et issus de formations transversales ont été initiés aux rouages sur 3 modules.

Il s’agit de la bureautique, de l’infographie et le plan d’affaires. Occasion pour SéverinLekoumba, Directeur administratif et de la Stratégie à l’ONE de rappeler l’intérêt dudit concept. « Nous sommes là pour le Business Booster qui est un concours de plan d’affaires. Il permet de sélectionner les demandeurs d’emplois inscrits à l’ONE pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets de création », a-t-il indiqué. Une innovation pour cette entité publique qui ambitionne d’endiguer la problématique du chômage.

Pour sa part, Eugène Willy Assoumou, Directeur général de Cyberschool Entreprenariat a révélé la plus-value de ce partenariat. « Nous avons développé une application de business plan qui permet de suivre les projets de bout en bout. Partant du résumé opérationnel en passant par la partie financière. Il faut dire que lors des précédents concours,  les outils technologiques utilisés n’étaient pas liés » , a-t-il conclu à ce propos.Pour information, cette édition 2021 va aboutir à la mise en compétition de 60 meilleurs projets qui seront incubés durant 3 mois en vue de concrétiser leurs idées. Et cela passera par un pitch final.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop