mercredi,12 août 2020
Accueil A La Une Gabon : Lambert Noël Matha se déjuge et réhabilite la Conasysed

Gabon : Lambert Noël Matha se déjuge et réhabilite la Conasysed

Suspendu arbitrairement le 17 mars 2017 par un arrêté du ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), a finalement été réhabilitée par un arrêté du même ministre le mercredi 5 février dernier près de 3 ans plus tard. Une décision rendue publique par l’intersyndicale au cours d’une déclaration de presse qu’elle a faite ce vendredi 14 février à son siège par son délégué général Louis Patrick Mombo. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Face à la presse nationale et internationale, cet après-midi Louis Patrick Mombo visiblement rejoint par cette décision portant réhabilitation de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation n’a pas manqué de rappeler le caractère arbitraire de la suspension dont ils étaient victimes.  « Cette suspension des activités de la CONASYSED par le gouvernement était en totale violation de l’article 4 de la Convention 87 de l’Organisation Internationale du Travail (O.I.T.) », a-t-il martelé. 

En effet, ledit article dispose que « les organisations de travailleurs et d’employeurs ne sont pas sujettes à dissolution ou à suspension par voie administrative ». La décision du gouvernement qui violait donc ces dispositions d’une convention internationale ratifiée par le Gabon ne pouvait qu’entrainer un rétropédalage des autorités administratives. 

Pour rappel, c’est à la suite d’une saisine par le ministre de l’Education nationale de l’époque, Florentin Moussavou, que le gouvernement par la voix de son porte-parole de l’époque Alain Claude Bilie-By-Nze avait suspendu les activités de la CONASYSED le vendredi 17 mars 2017 par arrêté n°006/MISPID du 17 mars 2017 signé de Lambert-Noël Matha. 

Pour Louis Patrick Mombo, cette réhabilitation de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation est un résultat de leur combat pour le respect de leurs droits.  « Les enseignants doivent ainsi s’inspirer du courage, de la bravoure, de l’intrépidité et de la perspicacité des membres du Bureau National de la CONASYSED pour faire aboutir nos revendications, car, disait Berthold BRECHT : « Celui qui combat peut perdre, celui qui ne combat pas a déjàperdu », a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt