dimanche,2 octobre 2022
AccueilA La UneGabon: Lambaréné privé d’électricité depuis près d'une semaine

Gabon: Lambaréné privé d’électricité depuis près d’une semaine

Ecouter cet article

Les délestages orchestrés par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) semblent repartis de plus belle dans la ville de Lambaréné. C’est le cas dans plusieurs quartiers où l’électricité est coupée depuis près d’une semaine sans qu’aucune explication ne leur soit donnée. Une situation déplorable pour les populations qui ne savent plus à quel saint se vouer et voient leur denrée alimentaire se détériorer.

Va-t-on en finir avec le sempiternel problème de délestage qui sévit dans plusieurs localités du Gabon? En effet, s’il y a quelques mois, les coupures de courant touchaient de nombreux  quartiers de Libreville avec un chronogramme pour cause de réparation d’une gigantesque panne, cette-fois c’est la ville de Lambaréné qui subit seule ses caprices du seul opérateur économique du domaine. Un monopole aux effets néfastes pour les consommateurs qui sont condamnés à subir.

Les habitants du chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué vivent tous au rythme des aller et retour d’électricité depuis près d’une semaine. Une situation assez étrange qui ne manque pas d’affecter les ménages et les entreprises de cette localité. Depuis quelques jours, les riverains sont obligés d’avoir recours à des bougies et des lampes pour s’éclairer. Un spectacle désolant qui ne devrait plus exister au 21ème siècle. 

Par ailleurs, les ménages peinent à s’organiser objectivement avec les coupures intempestives. « L’électricité part et revient depuis 6 jours et personne ne nous explique pourquoi. La SEEG a le monopole de ce fait, même si on se plaint on ira où? Aucune excuses et en plus la nourriture ne fait que se gaspiller et comme d’habitude personne ne va nous rembourser. Il faut qu’on pense vraiment à sanctionner ce genre d’attitudes des entreprises », a souligné Anna, habitante du quartier Château Faisceau. Plus grave, certains foyers révèlent qu’en 72 heures, « on a perdu des téléviseurs. Moi c’est mon congélateur qui ne répond plus ». Des dégâts matériels que la SEEG ne devrait pas réparer même étant à leur origine.

Contactée par Gabon Media Time, une source proche de la direction provinciale de la SEEG de Lambaréné a indiqué que les nombreux délestages sont causés par la panne de 5 groupes sur les 7 alimentant la ville. A cet effet, un programme a été mis à disposition afin que chaque quartier soit ravitaillé selon un chronogramme bien précis. Un plan qui ne saurait satisfaire les populations, lesquelles attendent à l’heure où nous couchons ces lignes que la situation connaisse son épilogue. 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x