Gabon: l’Ajev «agit pour le bien commun» à Leconi

Les membres de l'Ajev à Léconi © GMT

Dans le cadre de «l’Appel à agir» pour le bien commun lancé par le directeur de cabinet du Président de la République Brice Laccruche Alihanga, une délégation conduite par le ministre délégué aux Sports et membre d’honneur de la plateforme associative des jeunes émergents volontaires (Ajev) Arsène Nkoghe est allée au contact des populations de la ville de Léconi dans la province du Haut-Ogooué. Une occasion choisie par les membres de cette organisation de procéder à une remise de matériel aux bénéfices des populations de cette localité.



L’appel lancé sous l’impulsion du  chef de l’État, Ali Bongo Ondimba par son directeur de cabinet Brice Laccruche Alihanga vient de connaître son premier acte concret. Une action menée en faveur des populations de Leconi, rendue possible grâce à l’implication de plusieurs cadres de la province du Haut-Ogooué notamment Hermann Kamonomono, Ismaël Ondias Souna, Serge Akassaga ou encore de certains députés tel qu’Alexandre Awassi.

Arsène Nkoghe remettant un don aux chefs de canton © GMT

Essentiellement membres de la plateforme Ajev, il était question pour ces personnalités de concrétiser cet appel à agir et ainsi taire la position adoptée par « une minorité qui n’a que la critique et la calomnie » comme projet. Les populations de cette localité représentées par les chefs de quartier et des cantons Djouya, Louri et Djouélé-Laboumi n’ont d’ailleurs pas manqué de remercier les initiateurs de cette action de solidarité qui répond indubitablement à leurs préoccupations.

Lors de son intervention le vice-président de l’Association des jeunes émergents volontaires Ismael Ondias a rappelé l’importance que revêt ce genre d’action soulignant qu’il ne s’agissait pas seulement de « critiquer, insulter, dénoncer sans pour autant être plus proche des populations ». « Cet appel à agir est une façon pour nous à l’Ajev de concrétiser la volonté du chef de l’État, être le plus proche possible des populations notamment celles qui sont les plus éloignées que ce soit à Libreville où à Leconi », a-t-il indiqué.

Ainsi, parmi le matériel remis au bénéfice des populations il y avait entre autres 16 lits, 16 matelas et des tonnes de produits pharmaceutiques destinés au centre médical, des équipements informatiques octroyés à certaines administrations dont la gendarmerie ou encore des débroussailleuses pour la mairie, des costumes de commandement pour les chefs de quartier et de cantons. Ce don qui selon les initiateurs n’est qu’un premier geste face aux sollicitations des habitants de cette localité permettra de répondre à certains de leurs besoins notamment sur le plan sanitaire.

Pour rappel, cet appel à agir lancé Brice Laccruche Alihanga a pour objectif comme le soulignait ce dernier de « mettre en œuvre régulièrement des actions concrètes destinées à améliorer tangiblement et durablement le cadre de vie des Gabonais ».

Laissez votre commentaire