mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : l’Agatour promet de générer près de 25 000 emplois par...

Gabon : l’Agatour promet de générer près de 25 000 emplois par le tourisme d’ici à 2025

« De par sa position géographique, Libreville peut devenir le carrefour touristique de l’Afrique centrale ». Tels sont les propos de Christian Mbina, directeur général de l’Agence gabonaise de développement, de promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour), lors de sa rencontre la semaine écoulée, avec les professionnels du secteur touristique du pays. Au menu de leurs échanges, le plan d’action de l’Agatour pour la période 2019-2025. L’agence étatique y prévoit la création de 25 000 emplois qualifiés dans les domaines inhérents.

Créer 25 000 emplois qualifiés, à l’horizon 2025, dans les domaines de l’accueil, la restauration, entre autres, tel est l’objectif visé par l’Agence gabonaise de développement, de promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour), qui envisage d’accentuer les efforts sur le tourisme communautaire, ainsi que celui touchant les affaires et l’évènementiel, afin de « rendre notre pays plus attractif ».

Un objectif pour le moins ambitieux, mais « parfaitement réalisable, d’autant plus que le Gabon regorge de plusieurs atouts », a indiqué Christian Mbina, directeur général de l’Agatour, tenant compte de la richesse côtière et des parcs nationaux du Gabon. Selon lui, le Gabon est naturellement exploitable. « De par sa position géographique, Libreville peut devenir le carrefour touristique de l’Afrique centrale », a-t-il indiqué, avant de proposer une politique marketing beaucoup plus moderne, qui tienne compte des Ntic, pour mieux vendre la destination Gabon.

Au regard des faits observés autour de la politique d’un Gabon vert, des questions méritent à nouveau d’être posées. L’Agatour réussira-t-elle son pari de faire du tourisme une locomotive pour la création d’emplois dans notre pays et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté ? Le tourisme au Gabon arrivera-t-il enfin à quitter son palier de tourisme de luxe comme on l’observe aujourd’hui pour aboutir à un tourisme de masse, permettant ainsi de faire du Gabonais le premier touriste dans son pays ? Autant de questions qui nourrissent l’attention de l’opinion.  

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt