mardi,28 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: l'AGASA et l'ANPI s'allient en vue de promouvoir leurs activités et...

Gabon: l’AGASA et l’ANPI s’allient en vue de promouvoir leurs activités et prestations

Ecouter cet article

Un peu plus d’une semaine après la rencontre préalable à l’ouverture d’un bureau au sein du guichet d’investissements, les Directeurs généraux de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) et de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), se sont une nouvelle fois donné rendez-vous ce mercredi 3 février 2021. Au menu de cette deuxième rencontre entre Alia Maganga Moussavou et Ghislain Moandza Mboma, la formalisation de ce nouveau guichet qui devrait permettre aux deux administrations « d’optimiser leurs offres de services ».

Bien décidés à œuvrer de manière commune à la facilitation de l’obtention  de documents administratifs nécessaires à l’exercice des activités du secteur sanitaire et phytosanitaire entre autres, les responsables de l’AGASA et de l’ANPI se sont réunis ce mercredi 3 février 2021 au siège du guichet d’investissements. Au centre de cette rencontre entre Alia Maganga Moussavou et Ghislain Moandza Mboma, l’installation officielle d’un guichet destiné « à promouvoir les activités et les prestations de services de l’AGASA » comme le souligne le communiqué issu de cette rencontre.

En effet, établissement public à caractère industriel et commercial chargé notamment de la prévention des risques nutritionnels et sanitaires des aliments, l’AGASA entend désormais se placer au cœur de la stratégie d’investissements conduite par l’ANPI. Pour ce faire, l’Agence, également chargée de « protéger la santé et les intérêts des consommateurs », entend donc œuvrer en amont, dans la chaîne d’évaluation des entreprises du secteur agro-industriel désireuses d’obtenir le précieux sésame.

Entre informations et formations des opérateurs économiques principalement sur les normes et règles en matière d’échanges de produits agricoles et agroalimentaires, et dynamisation du processus de formalisation des entreprises, l’ANPI et l’AGASA entendent donc œuvrer de manière commune à l’amélioration du cadre environnemental dans les domaines sanitaire, phytosanitaire et halieutique. En outre, comme l’ont rappelé les deux personnalités, cette initiative devrait également permettre « d’intégrer les enjeux de sécurité alimentaire dans les prérogatives et compétences administratives au sein du HCI ».

Misant sur une collaboration plus franche avec les administrations partenaires, l’ANPI vient donc à travers la signature de cette convention destinée aussi bien aux administrations sectorielles qu’aux promoteurs agricoles et autres investisseurs établis sur le territoire, de souligner sa volonté de « créer un cadre collaboratif et de mutualisation des intérêts ». Une vision dans laquelle s’inscrit également l’AGASA, qui entend « sortir les opérateurs de ces secteurs, de l’informel » comme l’a souligné sa directrice générale.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop