Gabon: l’Aganor édifie ses partenaires sur les normes rendues d’application obligatoire

Photo de famille lors du lancement des séminaires d’information et de sensibilisation sur les normes © GMT

Ce lundi 15 avril 2019 à l’immeuble Arambo, l’Agence Gabonaise de normalisation (AGANOR), a organisé une série de séminaires d’information et de sensibilisation, sur « les normes rendues d’application obligatoire pour les secteurs de l’Agroalimentaire, du BTP, et du tourisme ». Ces travaux ouverts par la ministre de l’industrie et de l’entrepreneuriat national Carmen Ndaot, avaient pour objectif de publier et diffuser les normes gabonaises élaborées dans ces secteurs.



L’immeuble Arambo a servi ce lundi 15 avril, de cadre pour une série de séminaires organisés par l’Agence Gabonaise de Normalisation (AGANOR). Ainsi, c’est en présence de la ministre de l’industrie et de l’entrepreneuriat national Carmen Ndaot, du Directeur général de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) Emmanuel Eyeghe Nze, mais aussi de la Directrice générale de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) Alia Bongo Ondimba, que le Directeur général de cette structure Joseph Ngowet Revaza, a lancé les travaux.

En effet, l’objectif de cette séance de travail qui portait sur les normes rendues d’application obligatoire pour les secteurs de l’Agroalimentaire, du BTP, et du tourisme, était de vulgariser « les normes gabonaises élaborées dans ces secteurs, en vue de leur mise en œuvre », mais aussi « d’harmoniser les interventions sur le terrain des différents acteurs de l’administration, de contribuer à l’amélioration de la qualité des biens et services, de contribuer à la protection de l’environnement et à la qualité de vie des consommateurs et enfin de lutter contre l’informel ».

Dans les faits, il était question de présenter aux différents acteurs économiques, « les normes qui leur sont imposées pour que leurs produits soient des produits saints, mais aussi des produits de qualité et qui n’impactent pas négativement la santé des consommateurs » comme l’a rappelé Joseph Ngowet Revaza. Si pour sa part Carmen Ndaot n’a pas manqué de souligner « un événement national de communication autour de l’Infrastructure qualité » en évoquant ce séminaire, la ministre a également évoqué « la complexité de ce système et les coûts élevés de cette Infrastructure qualité ».

Créée par le décret 0227/PR/MIMT, du 23 juin 2014, l’Aganor, qui est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de l’Industrie, s’est donc fixé comme objectif de publier et diffuser les normes gabonaises dans les secteurs des BTP, du Tourisme mais aussi de l’Agroalimentaire entre autres, et d’harmoniser les interventions sur le terrain des différents acteurs de l’administration.

Laissez votre commentaire