Gabon: Lafarge Holcim lorgne le marché du ciment

© Lafarge Holcim

Récemment en visite au Gabon afin d’évaluer la possibilité d’investir dans une cimenterie, une délégation du groupe LafargeHolcim conduite par Emmanuel Rigaux, administrateur-directeur général de la filiale marocaine du groupe franco-suisse a rencontré les autorités gabonaise ce mardi 5 juin 2018.

Alors que le secteur du BTP est à la peine ces derniers mois, malgré des perspectives plutôt positives en matière de construction d’infrastructures notamment routières et énergétiques, une nouvelle société spécialisée dans la fabrication de ciment souhaite s’implanter dans le pays.

En effet, après des échanges qui ont eu lieu au cours d’une séance de travail conjointe le 5 juin dernier, entre la ministre de la Promotion des Investissements Madeleine Berre, la ministre de l’industrie Carmen Ndaot et les représentants de la société LaFarge Holcim, ces derniers ont évoqués la possibilité de s’installer durablement au Gabon.

Si toutefois aucune proposition concrète n’a encore été faite, le groupe franco-suisse aura fort à faire dans un marché déjà très concurrentiel, où la demande annuelle nationale est évaluée à 700 000 tonnes, et dans lequel le ciment importé de Chine est en forte concurrence avec les acteurs locaux notamment Cimgabon, qui par ailleurs vient d’annoncer vouloir atteindre une production annuelle de 900 000 tonnes.

Laissez votre commentaire