Gabon: la vente de véhicules neufs en baisse de plus de 30% en 2017

© D.R

Parmis les secteurs de l’économie gabonaise en berne en 2017, on peut citer le secteur de l’automobile, plus particulièrement celui de la vente de véhicules neufs. Habitué à afficher de forts taux de croissance depuis de nombreuses années, la vente de véhicules neufs au Gabon a connue,  selon l’Union des représentants des véhicules industriels (URAI), une baisse drastique de plus de 30% par rapport à 2016.

Habitué à dégager des marges bénéficiaires faramineuses, les concessionnaires automobiles présents au Gabon font grise mine depuis quelques mois, en cause, une baisse drastique du nombre de véhicules neufs vendus en 2017. En effet, le contexte à la fois difficile et particulier que traverse le pays, oblige entreprises et administrations à limiter l’achat de véhicules neufs, ce qui a pour conséquence de plonger le secteur automobile dans la tourmente.

Alors que le Gabon était encore il a quelques années le 2e marché de la zone francophone, avec plus de 6000 véhicules neufs vendus en un an, la crise économique a fortement contracté les ventes. Ce sont donc moins de 2 500 véhicules qui ont été vendus en 2017 contre contre 3 292 unités en 2016, soit une baisse de 31,5% en un an.

«Le commerce des véhicules utilitaires neufs a enregistré en 2017 une nouvelle contraction des quantités vendues, en raison de la faiblesse des commandes des ménages, des entreprises et de l’État», comme l’a souligné la direction générale de l’Economie et de la politique fiscale. Seule satisfaction pour les concessionnaires, le chiffre d’affaires lié à la vente de véhicules industriels a progressé de 12,9% à 26 milliards de Fcfa sur la période.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire