mardi,27 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : la Transgabonaise ou l'expérimentation d’une autoroute à péage

Gabon : la Transgabonaise ou l’expérimentation d’une autoroute à péage

A l’image du Sénégal et son autoroute à péage Dakar-Diamniadio, le Gabon pourrait d’ici quelques années se doter de sa première autoroute du genre avec la réalisation de la transgabonaise. Projet d’envergure au coût faramineux, la Transgabonaise qui s’étend sur 780 km devrait permettre de relier Libreville à l’intérieur du pays, en expérimentant ce modèle. 

Route principale qui traverse le pays d’Est en Ouest permettant de relier les grands espaces agricoles du Gabon, la Transgabonaise est en passe de devenir le projet le plus onéreux de la décennie au Gabon. Hautement stratégique pour le pays, ce tronçon d’un linéaire de 780 km, devrait coûter la bagatelle de 700 milliards de FCFA. 

Lire aussi : Gabon : la Transgabonaise, un ambitieux projet à 700 milliards de FCFA 

Dans cette optique, le gouvernement a concédé la conception, l’aménagement, le financement et l’entretien de la RN1 et de la RN3, sur le tronçon Owendo-Ndjolé-Carrefour Leroy-Lastourville-Moanda-Franceville, à la Société Autoroutière du Gabon (SAG) au travers d’un Contrat de Partenariat de type PPP pour une durée de 30 ans.

Cet accord matérialise donc la création d’une autoroute à péage, seule option de remboursement dont dispose le gouvernement envers son partenaire Meridiam maison mère de la Société Autoroutière du Gabon (SAG). Si le modèle semble attrayant à court terme  avec la matérialisation d’un projet d’envergure longtemps reporté, il posera à terme la question du coût des péages comme c’est le cas au Sénégal. 

Lire aussi : Gabon : le gouvernement confie à Meridiam la construction de la Transgabonaise 

Route de type 2×1 voie avec, en fonction des résultats des études, des tronçons potentiellement étendus à 2×2 voies, ce projet d’un coût global de 700 milliards de FCFA dont 100 milliards de FCFA pour les réparations et entretien temporaires, la Transgabonaise soulève également la question de l’utilisation des deniers publics étant donné qu’avec un budget moyen de 3500 milliards de FCFA au cours des dix dernières années, il aurait pu être financé sur fonds propres. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion