vendredi,1 juillet 2022
AccueilDerniers articlesGabon: la société civile met en garde l’UNOCA et le gouvernement sur...

Gabon: la société civile met en garde l’UNOCA et le gouvernement sur l’état de santé de Jean Rémy Yama

Ecouter cet article

C’est par le biais d’une communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time (GMT) que les leaders de la société civile regroupée au sein de la plateforme, « Copil Citoyen » ont accusé et mis en garde le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, François Lounceny Fall qui dirige le bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA). Occasion pour ces derniers d’interpeller une fois de plus les autorités gouvernementales sur la dégradation de son état de santé et appeler à sa libération.

Déféré devant le parquet de la République le mercredi 2 mars dernier pour « abus de confiance » supposé, Jean Rémy Yama séjourne depuis plusieurs semaines dans les geôles de Gros-bouquet. Une situation qui exaspère au plus haut point les acteurs de la société civile qui sont une fois de plus montés au créneau. En effet, dans une déclaration faite récemment, ces derniers ont mis en garde le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU, François Lounceny Fall qui dirige le bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), si le pire venait à arriver au syndicaliste Jean Rémy Yama, en détention « arbitraire » depuis le 02 mars dernier.

Les membres du Copil citoyen ont fustigé la dégradation de l’état de santé pour lequel le président de Dynamique unitaire souhaitait se rendre à Dakar. « Le Copil citoyen tiendrait pour responsable le bureau des Nations-Unies, en l’occurrence François Lounceny Fall, Représentant Spécial des Nations-Unies, madame Erlynne Antonela NDembet Damas, ministre de la Justice, le procureur de la République André Patrick Roponat ainsi que le Juge d’instruction en charge du dossier de Monsieur Jean Rémy Yama, Madame Charlène Magalie Makobia Oyé de ce qui arriverait à Monsieur Jean Remy Yama ».

Exigeant la mise en liberté immédiate de Jean Rémy Yama, les proches de ce dernier ont rappelé aux plus hautes autorités publiques que leur responsabilité est largement engagée par rapport à l’irrégularité de sa détention et qui a pour conséquence la détérioration de son état de santé. Vivement que cette énième interpellation soit entendue par qui de droit afin que Jean Rémy Yama, président de Dynamique unitaire recouvre la liberté.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x