mardi,27 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: La société civile exige un audit de l’Agence nationale des parcs...

Gabon: La société civile exige un audit de l’Agence nationale des parcs nationaux

La société civile a adressé une correspondance au ministre de la Forêt, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat ce 17 juin 2019. C’est Brainforest, par la voix de son secrétaire exécutif Marc Ona Essangui, qui s’est chargé d’exiger un audit de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) au nouveau ministre Lee White. Selon le prix Goldman, cet audit est primordial car l’ANPN a été financé en grande partie par des fonds publics.

La société civile gabonaise s’est également emparée du dossier Lee White. Cette fois-ci, c’est l’ancienne fonction du nouveau ministre de la Forêt, de la Mer, chargé du Plan Climat qui est visée.  C’est à travers une correspondance adressée à l’ancien directeur de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) que Marc Ona Essangui a interpellé ce dernier. Le secrétaire exécutif de Brainforest a exigé un audit de l’ANPN puisqu’elle a été financée en grande partie par les fonds publics.

Dans sa correspondance datée du 17 juin dernier, le secrétaire exécutif  de Brainforest estime que cet audit est une priorité. « Il est primordial de procéder, dans les meilleurs délais, à l’audit de l’Agence nationale des parcs nationaux. Cet audit nous aidera à apprécier tout le travail que vous avez abattu à la tête de cet établissement public », a-t-il précisé.

Dans la même foulée, le prix Goldman a adressé une lettre ouverte au Premier ministre Julien Nkoghe Bekale dans laquelle il interpelle ce dernier, tout en lui faisant une analyse de la controverse que la nomination du nouveau ministre des Forêts a suscité. « Qu’on ne s’y trompe pas. Ce débat est fondateur de ce que nous faisons de notre propre République, de la façon dont nous percevons et utilisons nos institutions, et surtout comment nous-mêmes nous respectons et protégeons nos propres lois », a-t-il déclaré.

Pour rappel, cette demande avait déjà été faite par la Coordination de la plateforme Gabon Ma Terre Mon Droit, dont Brainforest est membre, qui avait saisi l’ancien ministre des Forêts, Guy Bertrand Mapangou « aux fins de contester la mutation de l’Agence nationale des parcs nationaux en Agence nationale pour la protection de la nature et recommandait un audit de l’ANPN », a ajouté le prix Goldman, Marc Ona Essangui.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion