Gabon : la SNLS officiellement absorbée par la SNI

Gabon Gabonmediatime Ambroise Germain Banas Hermann Kamonomono Sni Gabon
Le président du Conseil d'administration de la SNLS Ambroise Germain Banas et le DG de la SNI Hermann Kamonomono © D.R.

Les vendredi 13 et samedi 14 décembre derniers se sont tenues respectivement les assemblées générales extraordinaires de la Société nationale du logement social (SNLS) et de la Société nationale immobilière (SNI). Des sessions qui avaient comme principal ordre du jour l’officialisation de la fusion-absorption de la SNLS par la SNI entérinée lors du Conseil des ministres du 16 novembre 2018.


Cette série de réunions a débuté le vendredi 13 décembre 2019 avec l’assemblée générale extraordinaire de la Société nationale du logement social, sous la présidence d’Ambroise Germain Banas. Une session qui a permis l’approbation de l’opération de fusion-absorption de la SNLS par la SNI. Si cette opération marque un tournant décisif à cette mesure prise par le gouvernement en 2018, elle a  débouché sur la dissolution anticipée sans liquidation de la société absorbée d’une part, et la fin des mandats des administrateurs et commissaires aux comptes titulaires et suppléants d’autre part.

Dans la droite ligne de cette opération qui obéit aux directives des plus hautes autorités, le siège de la Société nationale immobilière, a par la suite accueilli l’assemblée générale de ladite entreprise. L’ordre du jour portait également sur la fusion absorption de la SNLS par la SNI. Présidée par Augustin N’dong M’ba, président du Conseil d’administration (PCA), cette assemblée générale extraordinaire qui a réuni l’ensemble des actionnaires s’est soldée par l’approbation de l’opération de fusion-absorption. Elle devrait donc aboutir à l’augmentation du capital de la SNI et la mise à jour de ses statuts. 

Réagissant au terme de cette assemblée générale, le président du Conseil d’administration de la SNI n’a pas manqué de manifester son satisfecit. « Aujourd’hui, nous pouvons considérer que nous arrivons au terme de ce processus et que la politique de l’Etat en matière de logement social sera désormais portée par un seul opérateur, la Société nationale immobilière. Cela devrait permettre à terme une meilleure efficacité dans la mise en oeuvre de cette politique et une mutualisation des moyens, afin d’optimiser tout le processus qui devrait permettre à nos concitoyens d’accéder quel que soit leur niveau de revenu à une propriété », a souligné Augustin N’dong M’ba.  

L’officialisation de la fusion-absorption de la SNLS par la SNI, validée par les assemblées générales des deux sociétés vient clore ce dossier ouvert lors du Conseil des ministres du 16 novembre 2018 et qui s’inscrit dans la volonté des pouvoirs publics de faire porter la vision du président de la République, Ali Bongo Ondimba, par une seule entité.

Laissez votre commentaire