vendredi,25 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilActualitésGabon: la SGEPP renforce sa capacité d’autonomisation avec une sphère de gaz...

Gabon: la SGEPP renforce sa capacité d’autonomisation avec une sphère de gaz de pétrole liquéfié

Face aux défis constants que représente l’approvisionnement de l’ensemble du territoire national en produits pétroliers, la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP) a décidé d’investir avec le concours de son actionnaire majoritaire, dans une sphère de gaz de pétrole liquéfié (GPL). Inaugurée le 28 mai dernier au cours d’une cérémonie à laquelle prenait part le ministre du pétrole, celle-ci devrait notamment augmenter l’autonomie en gaz butane du dépôt d’Owendo.

Construite par les  sociétés Dietsmann et PetroC2G après un appel d’offres international et « conformément aux nouvelles normes internationales en matière de stockage de GPL », la sphère de gaz de pétrole liquéfié mise en service ce vendredi 28 mai par le ministre en charge du pétrole, Vincent de Paul Massassa, devrait notamment permettre à la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP) d’améliorer son rendement et sa productivité au plus grand bonheur de ses usagers. 

En effet, destinée à la fois à offrir une meilleure planification des approvisionnements tout en minimisant les coûts et les risques de rupture de stock, cette sphère d’une capacité de 2000 m3 répond à un besoin croissant. Il faut dire qu’entre augmentation de la population et arrivée de nouveaux opérateurs dans ce segment, celle-ci devrait offrir à la société dirigée par Makindye-Nze Nguema, une meilleure couverture territoriale en gaz butane.

« Prêt pour utilisation dans le but non seulement, de renforcer la capacité de stockage en gaz butane, mais aussi et surtout d’augmenter notre autonomie nationale qui passera de quatre à dix jours » comme on l’assure au ministère du Pétrole, du Gaz et des Mines, ce nouvel outil devrait au final, permettre à la SGEPP de s’arrimer à l’évolution du marché de gaz butane qui croît de l’ordre de 5% par an. 

A noter que grâce à l’ensemble des travaux qui ont été menés autour de cette sphère avec notamment une autonomisation du poste de contrôle, la SGEPP, qui dispose de la principale unité de stockage de GPL du pays, devrait pouvoir optimiser sa production pendant les dix prochaines années. Toute chose en lien direct avec l’ambition de « disposer d’un véritable stock de sécurité stratégique, contenu dans le PAT (volet stratégie gazière) » comme l’a rappelé Vincent de Paul Massassa.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
BATIPLUS Batidays