Gabon: la SEEG s’explique sur les perturbations dans la desserte en eau à Libreville

Gabon Gabonmediatime Seeg Gabon
Des agents de la SEEG en intervention © D.R.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time (GMT), ce dimanche 22 septembre 2019, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a annoncé à sa clientèle les raisons des récentes perturbations observées dans la desserte en eau à Libreville et ses environs. In extenso ledit communiqué. 

« Libreville, le 22 septembre 2019- La Société d’Energie et d’Eau du Gabon informe sa clientèle de Libreville et ses environs des perturbations dans l’approvisionnement en eau potable. 

Ces perturbations, ressenties par une partie de la clientèle s’expliquent par la conjugaison de deux facteurs qui sont : 

  • Un déficit structurel de nos capacités de production entre l’offre et la demande (offre : 230 000 m3/J, demande : 300 000 m3/J, déficit : 70 000 m3/J) ; 
  • Un déficit conjoncturel dû à l’étiage, un phénomène climatique naturel qui de manière saisonnière, entraîne une diminution de nos capacités de production, la faisant passer de 230 000 m3/J à une moyenne 200 000 m3/J. 

Nos équipes techniques spécialisées en eau sont mobilisées au quotidien pour optimiser la desserte dans l’attente du retour quelques peu tardif des pluies. 

Par ailleurs, dans le cadre du projet de renforcement CIM GABON 2, des efforts importants sont déployés par la SEEG sous l’impulsion du Ministère des Mines, de l’Energie et des Ressources Hydrauliques pour accélérer la mise en service de cette usine de traitement d’eau potable qui devrait apporter une capacité supplémentaire de 36 000 m3/J à l’horizon de janvier 2020. 

La SEEG remercie sa clientèle pour sa bonne compréhension. 

La Direction de la Communication & de la Responsabilité Sociétale »

Laissez votre commentaire