vendredi,23 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : la SEEG s'excuse pour le délestage du 25 décembre et...

Gabon : la SEEG s’excuse pour le délestage du 25 décembre et rassure

La fête de la nativité célébrée le 25 décembre de chaque année a eu un goût particulier dans plusieurs quartiers de la capitale politique et administrative du Gabon Libreville. Et pour cause, des délestages ont eu lieu, entre 19 et 21 heures. Cette situation était due selon la Société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG) à un incident sur le transformateur de 70 mégawatts qui assure l’évacuation de la production de l’usine de Tchimbélé et qui a vite été circonscrit par les équipes techniques qui s’étaient aussitôt déployées sur le terrain.  

C’est par la voix du directeur de la communication Edgard Régis Ondo Minto’o que la SEEG a tenu à s’expliquer sur le délestage qui a plongé dans le noir une partie de la capitale le 25 décembre dernier. Cet incident était dû selon lui à une perturbation majeure au niveau des usines de production hydroélectrique de Tchimbélé et Kinguélé, et qui dans les minutes qui ont suivi ont vu le « déploiement des équipes qui sont allées en appui technique opérationnel et moyens logistiques, en intervention héliportée depuis Libreville». 

Consciente du désagrément causé à la population, la Société d’energie et d’eau du Gabon a tenu à s’excuser auprès de sa clientèle de Libreville et ses environs affectée par la coupure d’électricité survenue dans la nuit du 25 décembre 2019. 

Par ailleurs, la SEEG s’est voulue rassurante pour  la célébration de la Saint sylvestre, indiquant qu’avec « les autres acteurs du secteur, la SEEG a identifié l’ensemble des sites stratégiques comme les hôpitaux, qui font l’objet d’un plan d’action», a conclu Edgard Régis Ondo Minto’o. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt