Gabon: la SEEG fait jaillir à nouveau de l’eau au Lycée Paul Emane Eyeghe

le Lycée Paul Emane Eyeghe d’Oloumi de nouveau desservi en eau potable © GMT

C’est au cours d’une visite d’inspection effectuée ce jeudi 25 avril que les agents de la Société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG) ont pu dresser un état des lieux relatif aux travaux en adduction d’eau potable au Lycée Paul Emane Eyeghe. Au sortir de cette visite, le personnel administratif et les élèves ont exprimé leur satisfaction quant au retour de l’eau dans leur établissement en permanence et aux toilettes à nouveau usuelles.

GABON LIBREVILLE

C’est accompagné du proviseur et des élèves du Lycée Paul Emane Eyeghe d’Oloumi que la délégation de la Société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG) a pu faire un état des lieux en termes de fourniture d’eau. Pour rappel, la SEEG avait débuté les travaux en adduction d’eau le 18 mars dernier dans le cadre de la journée mondiale de l’eau, conjointement organisée par le ministère de l’Eau et de l’Energie ainsi que les organismes onusiens. Lesdits travaux consistaient à réparer les canaux et permettre une alimentation en eau potable.

Le Proviseur de cet établissement d’enseignement secondaire public s’est dit satisfait des travaux effectués par la SEEG avant de s’engager à préserver ce nouveau dispositif en état.  « Pendant des années nous avons fait face au sempiternel problème d’alimentation en eau. Et grâce à la SEEG, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau organisée dans nos locaux, ils l’ont pallié sur instruction du ministre de l’Eau et de l’Energie. Maintenant l’eau est accessible 24 heures sur 24 pour nos 5215 élèves. Nous nous sommes engagés dans la gestion de ce bien  », a confié Boucalt Désiré.

Même son de cloche du côté des élèves qui ont témoigné leur totale satisfaction depuis que les travaux ont été réalisés. « Aujourd’hui c’est une grande satisfaction pour tous les élèves d’Oloumi parce qu’avant nous n’avions ni eau ni toilette en fonctionnement et surtout en bon état. Il y avait des fuites partout car les installations dataient de 1986. C’était un calvaire pour nous au quotidien », a confié un élève à Gabon Media Time. Il convient de préciser que ces travaux se sont déroulés sur 2 semaines.

Pour sa part, la SEEG a décliné la ligne directrice et le cadre dans lequel s’inscrit ces travaux. « Dans le cadre de la journée mondiale de l’eau qui s’est déroulée le 22 mars dernier dans ces lieux, la direction eau de la SEEG a voulu rétablir l’alimentation en eau pour nos enfants. Etant une société citoyenne. Nous avons donc effectué des travaux d’adduction en eau sur le réseau du Lycée Paul Emane Eyeghe. Ces travaux étaient répartis en phases de terrassement, d’assainissement, d’installation d’un tuyau de 50 Phd et des plomberie-sanitaire », a précisé le chef de service distribution eau de la SEEG, Wilfried Andjayi.

Laissez votre commentaire