vendredi,30 septembre 2022
AccueilA La UneGabon: la roublardise d’Anicet Bongo pour s’accaparer de la société Routier professionnel

Gabon: la roublardise d’Anicet Bongo pour s’accaparer de la société Routier professionnel

Ecouter cet article

C’est une affaire pour le moins curieuse qui oppose d’une part Richard Désiré Obembe et de l’autre Anicet Bongo Ondimba et Thérèse Antchouet. En effet si le premier cité assure la gestion de l’entreprise dénommée Routier professionnel à la suite du décès de son oncle Raoul Antchoue Pambo Dilanga, le fils de l’ancien président feu Omar Bongo Ondimba s’illustrerait par des agissements peu orthodoxes pour s’accaparer de ladite société. 

En effet, cette affaire révélée dans le hors-série n°33 d’Echos du nord du lundi 05 août 2022, débute lorsque feu Raoul Antchoue Pambo Dilanga décide de lancer la société Routier professionnel en s’associant au frère de l’actuel chef de l’Etat et en lui attribuant 40% des parts de l’entreprise. Si dès le départ l’affaire semblait se dérouler parfaitement grâce à l’octroi d’un crédit par Alios et l’acquisition d’un camion, la situation se serait très vite détériorée. 

Selon le confidentiel d’Echos du nord, Anicet Bongo Ondimba aurait été impliqué dans la disparition dudit camion avec des sabotages à la clé. Toute chose qui conduira à la perte de deux contrats dont un avec Total Marketing en 2014. Sauf qu’avant son décès, Raoul Antchoue Pambo Dilanga aurait porté plainte au marketeur pour rupture abusive de contrat et contraint le fils d’Omar Bongo à lui céder ses parts de l’entreprise, avec en guise de preuve une lettre de désengagement. 

Si le jugement s’était montré en faveur de feu Raoul Antchoue Pambo Dilanga, son héritier attitré Richard Désiré Obembe organisera un conseil d’administration en présence Anicet Bongo Ondimba, puisque n’étant pas informé du désengagement de ce dernier. A cet effet, il aurait annoncé l’obtention d’un contrat avec SDV. Le membre de la famille présidentielle aurait d’ailleurs découvert l’existence du procès contre Total Marketing avec in fine la condamnation du marketeur à payer un peu plus de 2 milliards de FCFA à l’entreprise. 

Toute chose qui aurait semble-t-il aiguisé l’appétit de sieur Anicet Bongo Ondimba, puisqu’en complicité avec de la soeur de feu Raoul Antchoue Pambo Dilanga, il aurait entrepris curieusement d’ester en justice Richard Désiré Obembe pour faux et usage de faux. « Des proches de ce dossier parlent simplement d’un stratagème pour lui ravir la société, afin de distraire les sommes versées par Total Marketing », relate le confidentiel d’Echos du nord. 


De quoi susciter des questionnements sur des agissements qui en l’occurrence laissent entrevoir une sorte de cupidité alors que la lettre à valeur testamentaire de feu Raoul Antchoue Pambo Dilanga est très claire.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x