vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la résilience de la jeunesse face au covid-19 au coeur de...

Gabon: la résilience de la jeunesse face au covid-19 au coeur de la Journée internationale de la jeunesse

Ecouter cet article

Ce jeudi 26 août 2021, la salle de conférence du prytanée militaire sise au camp militaire Baraka a servi de cadre à la célébration en différé de la  Journée internationale de la jeunesse. Un évènement  placé sous le thème « transformer les systèmes alimentaires, les innovations des jeunes pour la santé humaine et celle de notre planète » et qui avait à cœur de placer la jeunesse au centre du développement de la communauté. 

C’est en présence de plusieurs officiels notamment Éric Voli Bi, représentant résident de l’Unesco, Frédéric Ndounda, secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports et du secrétaire de coordination du commandement du prytanée militaire de Libreville, Commandant Mouele Chrisotome qu’a été célébrée la  journée internationale de la jeunesse. Célébrée le 12 août de chaque année, elle promeut l’engagement citoyen des jeunes pour une société inclusive et durable. 

Pour l’année 2021, la célébration a pour objectif de fournir une plateforme afin de poursuivre la dynamique de leur résilience face au covid-19 et s’étendra du jeudi 26 au vendredi 27 août 2021. En effet, le contexte de crise sanitaire que traverse le monde a eu un impact indéniable sur la vie de nombreux jeunes notamment sur le plan éducatif, économique que social. 

Occasion pour Éric Voli Bi, représentant de l’Unesco de rappeler aux participants l’importance de cette célébration à travers le monde. « Par la thématique, les Nations unies souhaitent attirer l’attention de la communauté internationale sur les conséquences globales à l’heure des défis sanitaires et climatiques que vit notre planète et reconnaître en dépit de tout, la résilience des jeunes face à cela » a-t-il déclaré. Le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Frédéric Ndounda, a quant à lui demandé aux « jeunes Gabonais de prendre la tête de notre société et de s’engager à assurer la justice sociale dans notre environnement ».

Ainsi, ces journées seront marquées par une cérémonie protocolaire, suivie par la remise des agréments techniques et du matériel aux associations. Au terme de celles-ci, les organisateurs espèrent que les jeunes auront une meilleure connaissance de l’agenda 2030 et 2063 de l’engagement pris lors de la 1ère édition de la Biennale de Luanda. La rencontre permettra de fournir un cadre politique et des lignes directrices visant à améliorer la situation de la jeunesse au Gabon mais aussi, à encourager la participation des jeunes au maintien de la paix et de la sécurité internationale.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop