dimanche,27 novembre 2022
AccueilA La UneGabon: la rentrée politique à l'Arena sous fond de décryptage de la...

Gabon: la rentrée politique à l’Arena sous fond de décryptage de la détresse sociale

Ecouter cet article

C’est le samedi 29 octobre dernier que le parti de l’Alliance pour la renaissance nationale (ARENA) a rendu effective sa rentrée politique. Au menu des échanges entre le Bureau directeur et les militants, la détresse sociale symbolisée par les éboulements mortels au Pk8, les inondations dans les quartiers du Grand Libreville mais également la gouvernance toujours empreinte d’opacité à bien des égards.

La salle Edena sise à Awendjé a servi de cadre à la rentrée politique du parti d’opposition l’Alliance pour la renaissance nationale (Arena). Entouré de militants venus en masse et des membres du bureau, Simplice Ibouanga, secrétaire général a lancé les hostilités en définissant les 3 points retenus. Il s’agit du climat électoral, la gouvernance du pays par le parti au pouvoir et les souhaits des militants et sympathisants dudit parti pour 2023.

Cette mise en bouche a permis de faire le tour des sujets à connotation suu demeure irrésolu en dépit des promesses juteuses du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba. Pour Simplice Ibouanga « la journée est sacrée », « je serai heureux que lorsque les gabonais le seront » et « nous construirons 5000 logements par an », ne seraient que de « mensonges » depuis plus de 5 ans. S’appuyant sur le ressenti des militants, le Secrétariat général de l’Arena a appelé à une prise d’initiative.

Pour les militants, Richard Moulomba Mombo doit « prendre la torche indigène » pour l’élection présidentielle de 2023 après avoir soutenu Jean Ping et Pierre Mamboundou. En outre, le Président de l’Arena s’est offusqué face aux drames passés sous silence. « Ce que nous voyons là depuis quelques jours est insupportable et l’État doit prendre ses responsabilités », a regretté Richard Moulomba Mombo. 

Aussi, a-t-il suggéré à Rose Christiane Ossouka Raponda de déclarer l’état de catastrophe naturelle. Évoquant les heurts à l’UOB liés aux nouvelles modalités des bourses d’études, le leader de l’Arena a appelé l’État à se concentrer sur ses dépenses injustifiées mises à nu. Autre point abordé, les accidents de la voie terrestre liés à l’état des routes déplorables. Avant de clore son propos, Richard Moulomba Mombo a salué l’engagement des militants depuis 11 ans et le soutien de ses pairs de l’opposition.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x