mardi,3 août 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la réhabilitation «traditionnelle» du pont de la Boumi par le député...

Gabon: la réhabilitation «traditionnelle» du pont de la Boumi par le député Cyriaque Moukoundzi

Ecouter cet article

Dans le département de Boumi-Louetsi dans le sud de la province de la Ngounié, les populations vivant le long de l’axe haut Mbigou-Miyouki étaient depuis un peu plus de 6 mois coupées d’accès. Et pour cause, les fortes pluies auraient emporté le pont qui sert de chemin pour rallier cette bourgade. Une situation à laquelle n’est pas resté insensible Cyriaque Moukoundzi, le Député du premier siège de la Boumi Louetsi, qui a pris le soin de réhabiliter ce pont de fortune.

Il est de notoriété publique que le tronçon routier de la zone dite de la Ngounié-Sud est à des années lumière de celui de son homologue de la Ngounié Nord. Ce dernier étant plus développé, mieux aménagé et surtout parfaitement praticable en toute saison. AInsi, les populations empruntant l’axe haut Mbigou-Miyouki ont vu leur calvaire quelque peu allégé par le Député du premier siège de la Boumi Louetsi, l’honorable Cyriaque Moukoundzi n’est pas resté insensible à leur cri et a procédé à la réfection du pont ralliant les zones de la contrée.

En effet, le pont avait été emporté par les fortes crues du mois de janvier 2021, coupant les populations du reste du pays et les laissant dans le désarroi total. Les populations qui depuis 6 mois maintenant éprouvaient d’énormes difficultés pour se rendre aux champs, ont saisi, l’honorable député de la contrée qui a immédiatement engagé les travaux de réhabilitation avec les matériaux locaux pour soulager rapidement les riverains de cette localité. 

Les travaux étant terminés, les compatriotes qui vivent majoritairement des produits alimentaires récoltés de leurs champs pourront maintenant reprendre leurs activités en toute quiétude. Cette situation devrait interpeller les plus hautes autorités sur le fait que cet axe faisait partie du corridor routier qui devait rallier la contrée au reste du pays dont les travaux devaient être effectués dans le cadre du Schéma national de développement des infrastructures (SNDI) issu du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...