mercredi,21 avril 2021
AccueilA La UneGabon: la Procréation médicalement assistée bientôt pratiquée à la Fondation Jeanne Ebori

Gabon: la Procréation médicalement assistée bientôt pratiquée à la Fondation Jeanne Ebori

C’est dans le cadre de l’évaluation des projets d’établissement des structures sanitaires que le ministre de la Santé Dr. Guy Patrick Obiang Ndong s’est rendu le jeudi 26 novembre 2020 au Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE). Au terme de la présentation faite par le directeur général de ladite structure, il ressort qu’en 2021 la Procréation médicalement assistée (PMA) y sera pratiquée.

Après l’Afrique du Sud, le Gabon sera l’un des tout premiers pays de l’Afrique subsaharienne à proposer la Procréation médicalement assistée (PMA). C’est ce qui ressort de l’évaluation des projets du Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE) effectuée le Jeudi 26 novembre dernier devant le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong. 

Le directeur général du Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori a fait une annonce qui va inscrire le Gabon dans l’histoire de la médecine en Afrique. « Monsieur le ministre nous a invité à lancer  les activités du service de la Procréation médicalement assistée à partir du début du deuxième trimestre 2021 » a-t-il indiqué. Une nouvelle qui devrait donner une opportunité à ces multiples femmes et hommes stériles d’avoir un enfant.

Pour information, l’assistance médicale à la procréation (AMP), ou procréation médicalement assistée (PMA), consiste à manipuler un ovule et/ou un spermatozoïde pour favoriser l’obtention d’une grossesse. Elle permet de palier certaines difficultés à concevoir, sans nécessairement traiter la cause de l’infertilité. Vivement l’effectivité de cette innovation médicale et technologique au Gabon afin d’améliorer l’offre de soins aux populations.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion