lundi,28 novembre 2022
AccueilA La UneGabon: la problématique du piratage au coeur de l'échange entre la HAC...

Gabon: la problématique du piratage au coeur de l’échange entre la HAC et CANAL+

Ecouter cet article

Ce mardi 25 octobre 2022, une délégation de Canal+ Gabon conduite par son directeur général Edoh Signon a été reçue par le président de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Germain Ngoyo Moussavou . Il était question d’échanger sur la problématique de la lutte contre le piratage audiovisuel et la convention liant l’Etat gabonais via la HAC au groupe Canal+ international. 

C’est en présence des conseillers membres Max Olivier Obame, Guy Roger Ombanda Lendira et Félicien Biviga koumba, du Conseiller juridique de Canal+ international Me Edouard Bloch et de Volait Diallo Damas, Consultante, chargée des relations publiques à Canal + Gabon que s’est déroulé cette rencontre. Objectif discuter du phénomène récurrent du piratage mais aussi de la convention liant les deux entités. 

Ainsi, en première heure, Germain Ngoyo Moussavou et Edoh Signon ont discuté sur les solutions à apporter afin de mettre un terme à ce phénomène. En effet, la lutte contre le piratage demeure d’actualité dans notre pays et le souci premier des dirigeants de Canal+ . Pour éradiquer ce phénomène, la délégation de Canal+ Gabon a sollicité de la HAC  une plus forte dissuasion à l’endroit des opérateurs indélicats, quelle que soit la technique de piratage utilisée.

Il faut souligner que Canal+ et la HAC mènent depuis plusieurs mois des réflexions qui ont conduit le régulateur du secteur de la communication à travailler sur un projet de décision afin de permettre  via les fournisseurs internet, l’interruption des flux de contenus audiovisuels piratés en ce qui concerne les offres de télévision payante utilisant la technologie IPTV. A noter que la décision devrait être communiquée dans les prochains jours. 

S’agissant du point relatif à la convention qui lie le groupe Canal+ et la Hac, l’institution a exprimé aux représentants de l’opérateur audiovisuel sa volonté de réviser certains points de ladite convention signée depuis 2020. Au nombre de ceux-ci, la question de la redevance.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x