Gabon: la Présidence cumule plus de 3 milliards d’impayés à la CNSS

Ali Bongo Ondimba lors de sa descente de l'avion, de retour du Maroc © Présidence de la République

Au moment où le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba devrait recevoir en audience ce mardi 23 juillet le nouveau directeur général de la  Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)  Romaric Ghislain Youmou Mbodot et le ministre en charge de la Solidarité nationale Roger Owono Mba, la question du non paiement des cotisations sociales par l’intendance générale des palais intérieurs de la présidence de la République qui s’élève à  plus de 3 milliards de FCFA reste entière. 



C’est ce qui ressort de l’audit réalisé par le cabinet Natray pour le compte de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Celui-ci a révélé un certain nombre d’irrégularités dans le fonctionnement de cette entreprise publique, mais aussi l’origine des difficultés de trésorerie qu’elle rencontre depuis plusieurs années. Ainsi, comme on le soulignait déjà il y a quelques semaines, 71 entreprises, administrations et collectivités locales cumulent plus de 259 milliards de Fcfa d’arriérés.

En effet, parmi elles, l’intendance de la Présidence de la République qui à elle seule cumule près de 3,1 milliards de Fcfa d’arriérés soit 1,2% des 259,3 milliards de Fcfa que représente l’ensemble sous revue. Ce montant colossal, souligne une fois de plus le manque de transparence et les difficultés de gestion tant décriées dans notre administration. 

Disposant pourtant d’un budget évalué en 2015 à 279 milliards de Fcfa, la Présidence de la République semble faire fi du paiement des cotisations sociales de ses employés, alors même qu’elle devrait en guise d’exemple, être la première à s’en acquitter. Première administration du pays puisqu’elle en loge le premier fonctionnaire, la Présidence de la République revendique donc également, la Première place des six administrations qui doivent plus d’un milliard de Fcfa à la CNSS.

Laissez votre commentaire