mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: la préservation des emplois, une priorité pour le DG de Bolloré...

Gabon: la préservation des emplois, une priorité pour le DG de Bolloré Transport & Logistics

Face à la levée de bouclier des syndicats qui récemment ont dénoncé la mise en œuvre prochaine d’un chômage technique, le directeur Général de Bolloré Transport & Logistics Gabon Serge Agnero a, au cours d’une interview accordée à Gabon Media Time, tenu à éclairer l’opinion sur la situation qui prévaut actuellement au sein de cette entreprise. Ci-dessous l’intégralité de cet entretien. 

Comment se porte Bolloré Transport & Logistics Gabon, surtout dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 ? 

Nous sommes une entreprise engagée sur le long terme au Gabon et nous avons accompagné le développement socio-économique du pays depuis de nombreuses années. Face aux différentes crises sectorielles (pétrole, bois), des plans de redressement comprenant un redéploiement du management, une réorganisation de certaines de nos entités et une remobilisation du personnel ont déjà été mis en place. Malheureusement, la pandémie du coronavirus a entraîné une baisse significative de nos activités. Face à cette situation, toute organisation doit parvenir à rééquilibrer ses résultats, puis relancer son activité, et pour cela il faut s’adapter aux évolutions économiques afin de rester compétitif sur le marché et de pérenniser notre présence au Gabon.

Il y a quelques jours, plusieurs médias ont relayé des informations faisant état d’une possible mise en chômage technique d’environ 80 agents de Bolloré Transport & Logistics Gabon. Qu’en est-il concrètement?

Face au contexte économique difficile auquel fait face notre filiale logistique au Gabon depuis quelques années et aux conséquences de la crise sanitaire, nous préparons avec le concours de nos partenaires sociaux un plan de restructuration dont les modalités font l’objet de discussions. Cette réorganisation est un exercice complexe, mais elle est devenue incontournable pour notre entreprise qui emploie 640 collaborateurs permanents dont une quinzaine d’expatriés.

Il se susurre que ce projet serait motivé par des difficultés financières que traverserait l’entreprise. Le confirmez-vous ?

A l’instar de toutes les entreprises, nous traversons une situation complexe qui appelle de notre part, des actions rapides pour s’adapter et rester alerte, gage de leur pérennité. Cette mise au chômage technique est le résultat, d’une situation antérieure au Covid-19. Nous évoluons dans un secteur la logistique qui a été fortement challengé ces dernières années et qui a subi de plein fouet les effets de certaines crises économiques au niveau mondial. D’ailleurs, certains majors ont même fait faillite. Notre activité est en général le reflet de celle de nos clients qui font eux-mêmes face à de grosses difficultés. 

Durant cette crise sanitaire par exemple, certains de nos clients ont cessé de commercer avec leur principal fournisseur qu’est la Chine. Nous avons dû faire face à des séries de renégociations tarifaires conjuguées à des baisses significatives de volumes. Notre objectif a toujours été de préserver les emplois, mais la persistance des difficultés nous résout à envisager malheureusement cette solution. Avec toutes les parties prenantes, nous travaillons au quotidien pour garantir que nos entreprises restent mobilisées et disponibles.  

Les délégués du personnel de votre entreprise disent ne pas comprendre cette mise en chômage technique, d’autant que la mise en chômage après le confinement au cours duquel vos activités se sont tout de même poursuivies.

Nos entreprises font partie des sociétés dont l’activité est essentielle pour la bonne marche de l’économie, nous avons donc eu de la part des autorités des dérogations pour pouvoir opérer à des horaires aménagés en conséquence, dans le respect des gestes barrières. Ce caractère dérogatoire n’est pas contradictoire avec la baisse de l’activité que chacun de nous constate. La conjoncture économique défavorable liée au Covid19 est une réalité mondiale à laquelle nous n’échappons malheureusement pas. Il est de notoriété publique que la fréquence de vol des avions par exemple a été fortement réduite et que l’activité aérienne significativement affectée.

Entretemps, nos activités oil and gas n’ont malheureusement pas repris sur Port Gentil et au contraire nous faisons face à une baisse continue des tarifs. A Libreville, nous faisons par ailleurs face à l’arrêt de toutes activités de logistique du bois suite aux mesures d’exclusivité mises en place. Nous n’avons pas souhaité en effet mettre en œuvre ce plan au plus fort de la crise, par solidarité et responsabilité vis-à-vis de nos équipes. Notre objectif a toujours été de préserver les emplois, mais la persistance des difficultés nous résout à envisager malheureusement cette solution. 

Au-delà des activités logistiques, les gabonais doivent-il considérer Bolloré Transport & Logistics Gabon comme un acteur du développement local ?

Bolloré Transport & Logistics est un acteur majeur du développement socio-économique du Gabon. Nous sommes présents dans les métiers de la manutention portuaire, de consignation maritime, de logistique transit et de commissionnaire en douane. Une récente étude Ernst & Young a permis de relever que l’activité de toutes nos filiales au Gabon soutient 3 837 emplois directs, indirects et induits dans le pays, 1 000 emplois directs au Gabon dont 98% de gabonais, à travers ses activités. 

Bolloré Transport & Logistics Gabon s’est par ailleurs engagée auprès de la jeunesse gabonaise à travers l’accueil de près de 300 stagiaires dans le cadre du partenariat avec l’Office National de l’Emploi. Elle œuvre aussi à la professionnalisation des enseignements à travers des conventions signées avec des Grandes Écoles et des universités. L’entreprise déploie une politique d’engagement sur le long terme aux côtés des autorités gouvernementales et portuaires pour lutter contre la vie chère et contribuer à la croissance économique et sociale du pays. Nous initions régulièrement des œuvres sociales à travers le pays par des dons aux centres médicaux et éducatifs, le soutien aux orphelinats, l’appui aux initiatives de jeunesse.

Quelles sont les actions préconisées par l’entreprise pour les mois à venir ?

Nous restons confiants malgré tout ! La crise doit nous permettre de nous transformer pour tendre vers l’excellence. Avec l’aide de l’ensemble des équipes, nous sortirons plus aguerris, plus solidaires et plus forts de cette crise. Les objectifs de pérennité, de productivité, de performances seront atteints. Nous allons continuer à anticiper les changements et leurs impacts sur nos activités tout en faisant preuve de proactivité. Ce sont autant de réflexes qui nous assurent une certaine flexibilité et nous permettent d’adapter nos actions pour maintenir et développer l’employabilité de nos équipes.

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion