vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: 5 ans d’impuissance d’Adandé à résoudre les difficultés de La Poste...

Gabon: 5 ans d’impuissance d’Adandé à résoudre les difficultés de La Poste SA agonisante

La mission pour laquelle il avait été choisi, quand le gouvernement décide de le porter à la tête de cette société étatique, n’est à ce jour toujours pas effective. 5 ans après sa nomination, Michaël Adandé patauge. Sa formule ne semble pas fonctionner et dans le même temps, la Poste SA sombre davantage dans la crise, atteinte d’une sinistrose qui dépasse dorénavant son directeur général. 

Accusant exactement 3 mois d’arriérés de salaires, la Poste SA a récemment décaissé la moitié d’un milliard pour régler un des mois d’arriérés de salaire des agents de de son enseigne. Ces tensions de trésorerie et les retards incessants dans les paiements de salaire font le quotidien des employés de cette entreprise SA. 

Pourtant, en 2015, lorsque Michaël Adandé en tant que directeur général prend la tête de cette structure, ce dernier avait une seule mission: « le redressement de cette entité qui était sous le perfusion ». Sa mission était clairement définie et assujettie, on le présume par une obligation de résultat. Seulement 5 ans près, «  il se trouve que rien n’a vraiment changé. En fait, tout a plutôt empiré, au point que tous les clignotants sont, aujourd’hui, au rouge », dénonce dans les colonnes de L’Aube un agent de cette entité.  

Alors que l’inaptitude de l’homme est connue de notoriété publique, plusieurs agents, notamment ceux du Syndicat national de la poste qui se demandent pourquoi il est gardé dans ses fonctions au regard de la santé de la Poste SA. « la source du mal est connue: l’incompétence de Michaël Adandé », assène un employé de la poste avant qu’un autre ne charge à nouveau « Malgré cela, les ministres de tutelle se succèdent, alors que cet incompétent est solide ment assis dans son fauteuil de manager. A se demander qui donc le protège ».   

Une position que partage également le secrétaire général adjoint du Synaposte, Chérubin Claver Bayonne qui sans réticence tient Michaël Adandé pour responsable de la situation de la structure dont il est employé. « les impayés de salaires au sein de la Poste SA ne datent pas d’aujourd’hui. Une situation qui résulterait, selon lui, d’une sorte de pilotage à vue de la direction générale », a-t-on pu lire chez nos confrères de DirectInfos 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion