samedi,25 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la politique gouvernementale en matière des droits de l’Homme évaluée par...

Gabon: la politique gouvernementale en matière des droits de l’Homme évaluée par le Commonwealth

Ecouter cet article

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet a échangé la semaine écoulée avec une délégation du Commonwealth, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya. L’objectif de cette rencontre était de poser les jalons d’une future adhésion du Gabon au sein du Commonwealth, organisation intergouvernementale regroupant les Etats ayant la langue anglaise en commun.  

Annoncée en 2011 par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, l’adhésion du Gabon au Commonwealth semble de plus en plus se préciser. Une délégation de l’Organisation intergouvernementale anglophone, conduite par le Pr. Luis Frarceschu, séjourne actuellement à Libreville en vue d’évaluer le niveau d’éligibilité du Gabon aux critères et valeurs indispensables à tous les pays membres du Commonwealth.

Il s’agit donc pour le Commonwealth d’évaluer le contexte politico-économique et social du pays, en passant par le respect des Droits de l’Homme et la démocratie, la gestion des crises, conformément à la charte du Commonwealth. Selon le Pr. Luis Frarceschu, au nombre des missions du Commonwealth, on note la promotion de la démocratie dans les 54  pays membres, la liberté individuelle,  la non-discrimination, l’égalité et la lutte contre la pauvreté.

Cette mission menée par la délégation du Commonwealth intervient au moment où le Gabon entreprend d’importantes réformes pour améliorer sa gouvernance et pour promouvoir les droits de l’Homme. Des réformes particulièrement observées pour la réduction des inégalités femmes/hommes dans le pays et la promotion des droits de la femme.  

Laissez votre commentaire

Enami Shop